Disparition – Maddie victime d'une surdose de médicaments?

Publié

DisparitionMaddie victime d'une surdose de médicaments?

La série de Netflix consacrée à la disparition de la Britannique de 3 ans en 2007 au Portugal révèle que la police a étudié la piste d'une surdose de Calpol.

«La disparition de Madeleine McCann». C'est le titre sobre du documentaire que Netflix consacre à l'histoire énigmatique de la petite Britannique de 3 ans disparue en 2007 au Portugal lors de vacances en famille, en ligne depuis lundi.

Comme «The Daily Mirror» le relate, le film montre que lorsque les parents ont été suspectés, la police portugaise s'était précisément intéressée à l'hypothétique surdose de médicaments pour dormir, le Calpol, qui aurait été administrée à la fillette.

Ce médicament, dont raffolent les Britanniques, permet de calmer l'enfant. Selon le quotidien français «Libération», qui a explicité son utilisation outre-Manche dans un article intitulé «La potion magique pour les enfants est britannique», il ne s'agirait en fait que de paracétamol sucré.

Les parents absents du documentaire

Pour étoffer cette hypothèse, abandonnée depuis, le documentaire relaie un entretien que le grand-père maternel de Maddie, Brian Healy, a eu avec un média: «Je connais Kate et Gerry. Ils n'auraient jamais fait de mal à Maddie. Kate a pu utiliser du Calpol (pour l'aider à s'endormir), mais c'est offusquant d'envisager quoi que ce soit d'autre».

L'auteur de «Looking for Madeleine», Robbyn Swan, a déclaré dans le documentaire: «La police portugaise a envisagé que Maddie était morte le 3 mai, que le supposé tournis des parents au cours de leur repas avait été mis sur pied, qu'ils avaient caché le corps de leur fille... et que ce corps avait finalement été transporté dans leur voiture de location, quelques semaines plus tard».

La police a finalement arrêté de suspecter Kate et Gerry McCann, qui ont refusé de participer à ce documentaire et le décrivent comme une initiative «horrible». À noter que l'ADN de Maddie n'a jamais été retrouvé dans leur véhicule de location.

(L'essentiel)

Ton opinion