Mademoiselle K et les autres convives dansent sous la lune

Publié

Mademoiselle K et les autres convives dansent sous la lune

Après une semaine d'expositions, de concerts et d'échanges, la première édition du festival Aralunaires s'est éclipsée dimanche.

Le folk revu et corrigé par Suarez a rencontré son public. (dr)

Le folk revu et corrigé par Suarez a rencontré son public. (dr)

On ne saurait que trop recommander le détour vers Ara Lunae, plus connu sous le nom d'Arlon qui, la semaine passée, a balayé en un coup de baguette magique les a priori que l'on ressent à l'évocation de la ville limitrophe.

La semaine dernière, Arlon abritait à plusieurs endroits clés la première édition du festival Aralunaires, destiné à magnifier son patrimoine culturel.

Comme pour lui donner un coup de pouce, des artistes internationaux se sont ralliés aux rangs des groupes belges, et c'est ainsi qu'on a pu savourer samedi soir le show alambiqué des Belges de Local Club, ou encore la quiétude de leurs compatriotes Suarez pour ensuite succomber, comme il se doit, à la furie de Mademoiselle K.

Ton opinion