Ligue des Champions – Madrid a eu très peur, Paris déjà dans le bain

Publié

Ligue des ChampionsMadrid a eu très peur, Paris déjà dans le bain

Dans le premier match de groupe de la Ligue des champions, le Real s'est imposé au dernier moment contre City, tandis que Paris l'a emporté 4-1 contre Kiev et Porto s'est imposé 1-0 à Zagreb.

Le Real a été mené deux fois avant de gagner 3-2 contre City.

Le Real a été mené deux fois avant de gagner 3-2 contre City.

AFP

Le Paris SG, très nettement supérieur à un Dynamo Kiev battu 4-1, a réussi mardi ses retrouvailles avec la Ligue des champions et a montré qu'il avait sa place à ce niveau et le droit d'y nourrir des ambitions. La victoire de Porto à Zagreb dans l'autre match du groupe A (2-0) renforce l'hypothèse d'un duel avec les Portugais pour la première place du groupe, avec un affrontement très important le 3 octobre au stade du Dragon. Le Parc des Princes attendait cela depuis huit ans, alors le Paris SG a bien fait les choses.

La première clameur est venue quand a retenti la fameuse musique de la Ligue des champions, les trois suivantes sont venues saluer les buts d'Ibrahimovic (19e s.p.), Thiago Silva (29e) et Alex (32e), assommant en un quart d'heure un Dynamo Kiev dépassé. En toute fin de match, Pastore, servi par Nenê, a enfoncé le clou (90e+1). Le dernier buteur parisien en Ligue des champions s'appelait Fabrice Pancrate. C'était en décembre 2004 et c'est peu dire qu'il n'y a pas grand-chose de commun entre le Paris d'alors et celui de mardi, si ce n'est Sylvain Armand. La grande question était de savoir si le talent acheté à prix d'or depuis l'été dernier par les nouveaux patrons qatariens pourrait compenser le manque d'expérience collective dans l'épreuve-reine, le PSG ne participant qu'à sa cinquième Ligue des champions, contre 15 par exemple à son adversaire du jour. La réponse est venue très vite...

Montpellier fait le dur apprentissage européen

Battu sur sa pelouse par un Arsenal très réaliste (2-1), Montpellier, qui a eu au bout du pied une balle d'égalisation en fin de match, n'a pas démérité mais a entamé dans la douleur le dur apprentissage de la Ligue des champions, mardi. Malgré son histoire européenne (32 matches, dont un quart de finale de Coupe des Coupes perdu contre Manchester United en 1990-91), Montpellier, qui disputait son premier match de Ligue des champions, mesure ainsi le travail qui lui reste à accomplir pour espérer bien figurer dans la compétition. Et pour un tel baptême du feu, l'équipe de René Girard aurait pu rêver meilleur contexte. Car avec trois défaites en cinq journées de Ligue 1, c'est une équipe en proie au doute et à la défense friable qui accueillait les «Gunners».

La Ligue des champions a commencé de manière spectaculaire dans le groupe D entre Real Madrid et Manchester City. Les Espagnols se sont imposés sur le fil 3-2, après avoir été menés deux fois au score. Ils ont ainsi évité de plonger dans la crise, après leur mauvais début de saison en championnat. Manchester City avait ouvert le score contre le cours du jeu par Dzeko (69e), avant l'égalisation de Marcelo (76e). Le match se débridait dans les ultimes minutes, avec la réussite de Kolarov (85e) pour les visiteurs suivie presque dans la foulée du 2-2 inscrit par Benzema (87e). Ronaldo donnait la victoire au Real à la 90e, sur la seule erreur du gardien Joe Hart.

Dans l'autre match du groupe, Borussia Dortmund a battu Ajax Amsterdam in extremis, grâce à une réussite de Lewandowski à la 87e. Les Allemands avaient auparavant manqué un penalty botté faiblement par le défenseur Hummels. Le Borussia a généralement dominé, mais les Néerlandais ont parfois été menaçants pour le gardien Weidenfeller.

Les résultats de la soirée de mardi

Groupe A
Dinamo Zagreb - Porto 0-2
PSG - Dynamo Kiev 4-1

Groupe B
Montpellier - Arsenal 1-2
Olympiakos - Schalke 1-2

Groupe C
Malaga - Zénit 3-0
Milan AC - Anderlecht 0-0

Groupe D
Dortmund - Ajax 1-0
Real Madrid - Manchester City 3-2

Une cinquantaine de personnes, «pour la plupart des Néerlandais», ont été interpellées mardi, à Dortmund, avant le coup d'envoi du match contre l'Ajax Amsterdam, comptant pour la Ligue des champions, a déclaré un porte-parole de la police locale. La police de Dortmund a déployé un large dispositif pour parer à tout débordement de la part des supporters de l'Ajax. «Pour la police, ce n'est pas un match normal», a déclaré le porte-parole à l'agence allemande SID.

(L'essentiel Online avec agences)

Programme de mercredi

Groupe E

Chelsea - Juventus Turin

Chakhtior Donetsk - FC Nordsjälland

Groupe F

Bayern Munich - Valence CF

Lille - BATE Borisov

Groupe G

FC Barcelone - Spartak Moscou

Celtic Glasgow - Benfica

Groupe H

Manchester United - Galatasaray

Sporting Braga - CFR 1907 Cluj

Ton opinion