Magali Berdah menacée: «On viendra t’égorger chez toi, sale pe»

Publié

Magali Berdah menacée«On viendra t’égorger chez toi, sale p**e»

L’agente d’«influenceurs» reçoit de terribles menaces et insultes, y compris antisémites, à cause de son conflit avec Booba. Elle les a dévoilées dans une vidéo choc sur Instagram.

Magali Berdah tient à dénoncer publiquement le harcèlement qu’elle subit sur les réseaux sociaux.

Magali Berdah tient à dénoncer publiquement le harcèlement qu’elle subit sur les réseaux sociaux.

Instagram

La guerre entre Magali Berdah et Booba est loin d’être terminée. Après avoir été violemment critiquée par le rappeur qui l’accuse d’arnaquer les gens avec les influenceurs de son agence Shauna Events, l’entrepreneuse est maintenant la cible de terribles insultes et menaces de morts de la part des fans du Duc de Boulogne. Ils n’ont pas supporté que la Française de 40 ans ait fait appel à la justice pour dénoncer le cyberharcèlement qu’elle subissait de la part de Booba. Le compte Instagram de ce dernier avait alors été suspendu.

Souhaitant montrer à ses abonnés à quel point elle est victime de haine, la maman de trois petites filles a publié dimanche sur Instagram une vidéo choc dans laquelle on la voit en train de lire des messages, plus horribles les uns que les autres, à son encontre. «On viendra t’égorger chez toi sale pute», lui a-t-on notamment envoyé.  «On va te tuer, on a ton adresse et celle de tes petites», a renchéri un autre. «Fais attention quand tu sors de ton bureau d’escroc et que tu rentres chez toi», peut-on aussi lire. «En deux mois et demi, 69 687 menaces et insultes reçues, soit 795 par jour, soit 33 par heure, ce qui fait un message toutes les deux minutes», a écrit Magali, en légende.

Touchés par le cauchemar que vit la femme d’affaires, de nombreux internautes lui ont apporté son soutien. «J’étais d’accord avec Booba sur le fond car beaucoup de gens se font arnaquer, c’est une réalité. Malgré tout cela, personne ne mérite un tel harcèlement et une telle violence. Courage», lui a écrit l’un d’eux.

(lja)

Ton opinion

3 commentaires