Au Luxembourg – Malgré les contrôles, la fraude a pu perdurer

Publié

Au LuxembourgMalgré les contrôles, la fraude a pu perdurer

HESPERANGE - La fraude dans la commune serait d'environ 3 millions d'euros. Aucun des contrôles menés jusqu'alors ne l'avait décelée.

Ce sont les propres services de la commune qui ont mis au jour l'escroquerie qui durait depuis 20 ans.

Ce sont les propres services de la commune qui ont mis au jour l'escroquerie qui durait depuis 20 ans.

«Plus j'y réfléchis, plus c'est incompréhensible», se désole Marc Lies, le bourgmestre CSV de Hesperange. Depuis que ses propres services, financier et de la recette, ont mis au jour des irrégularités concernant le paiement de factures, la commune a porté plainte contre X.

La somme détournée avoisinerait les 3 millions d'euros. Deux agents communaux sont impliqués dans cette vaste escroquerie. Suspendus de leurs fonctions, ils sont en arrêt maladie mais toujours payés. Présomption d'innocence oblige. «Mais s'ils sont condamnés par la justice, leur contrat sera bien évidemment caduc», prévient le bourgmestre.
Selon les informations de L'essentiel, outre les deux fonctionnaires, des entreprises du bâtiment pourraient être impliquées. «Toutes les supputations sont possibles, mais laissons faire l'enquête et ne visons personne d'autre dans l'immédiat».

D'une manière générale, c'est la direction de la comptabilité communale, un service émanant du ministère de l'Intérieur, qui effectue les contrôles (un par an à raison de quatre jours sur place). Est-ce à dire qu'il y aurait eu des manquements? «Non!», estime Marc Lies. «Le ministère contrôle le volet réglementaire et tout était fait pour que les malversations soient difficilement détectables. Les travaux étaient réalisés, les factures apparaissaient...», précise le bourgmestre, qui avait pourtant mis en place des procédures internes plus sévères depuis son élection en 2010.
«Certes, on est passés à travers jusqu'alors, mais notre persévérance a tout de même fini par payer».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Ton opinion