Selon une étude – Manger «industriel» accroît le risque de cancer

Publié

Selon une étudeManger «industriel» accroît le risque de cancer

Une étude scientifique, réalisée en France et publiée jeudi, établit un lien entre consommation de plats préparés par l'industrie et risque de cancer.

La consommation d'aliments ultratransformés a été associée avec un risque global plus élevé de cancer.

La consommation d'aliments ultratransformés a été associée avec un risque global plus élevé de cancer.

Illustration

L'étude, appelée NutriNet-Santé, repose sur des questionnaires remplis sur Internet entre 2009 à 2017 par des participants dont l'âge médian approchait 43 ans. Les chercheurs se sont intéressés aux «aliments ultratransformés», qui d'après eux «contiennent souvent des quantités plus élevées en lipides, lipides saturés, sucres et sels ajoutés, ainsi qu'une plus faible densité en fibres et vitamines». Les résultats ont été publiés dans la revue médicale britannique BMJ (British Medical Journal).

Leur conclusion: «La consommation d'aliments ultratransformés a été associée avec un risque global plus élevé de cancer» (accru de 6 à 18%) «et de cancer du sein» (accru de 2 à 22%). Les aliments à risque comprennent des pains, des sucreries, des desserts, des céréales, des boissons sucrées, des viandes transformées (boulettes, nuggets, jambon avec additifs...), des pâtes et soupes instantanées, des plats surgelés ou en barquette.

Dans un éditorial, le BMJ a souligné que ce n'était qu'une première observation, qui «mérite une exploration attentive et plus poussée».

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion