La France insoumise: «Mangez vos morts»: une députée crée le malaise sur Twitter

Publié

La France insoumise«Mangez vos morts»: une députée crée le malaise sur Twitter

Danièle Obono s’est illustrée lundi, sur le réseau social, en utilisant une expression peu habituelle pour une représentante politique. De quoi créer une nouvelle tempête dans un verre d'eau.

Sollicitée par des journalistes, Danièle Obono a plaidé la «boutade».

Sollicitée par des journalistes, Danièle Obono a plaidé la «boutade».

AFP

La gauche française fait décidément beaucoup parler d’elle, ces dernières semaines. Secouée par l’affaire Adrien Quatennens et la réaction controversée de Jean-Luc Mélenchon, la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) est également profondément divisée depuis la médiatisation du dossier Julien Bayou par Sandrine Rousseau, pourtant membre du même parti (Europe Écologie Les Verts). Lundi matin, c’est une députée de La France insoumise qui s’est illustrée, sur Twitter.

«Bonjour à tous et toutes! Sauf aux gens qui instrumentalisent la lutte des femmes en Iran contre l’oppression pour insulter et disqualifier la lutte des femmes en France contre l’oppression. Ceux-là: mangez vos morts», a-t-elle écrit. La veille, lors d’une manifestation organisée à Paris, pour soutenir le peuple iranien, plusieurs représentants politiques avaient été sifflés pendant leur discours. Et Sandrine Rousseau, notamment.

L’expression «mangez vos morts» n’est pas passée inaperçue et a fait réagir, surtout à droite. «La France insoumise: jusqu’où vont-ils descendre?», s’est demandé Marine Le Pen (RN) tandis qu’Éric Ciotti a évoqué des propos «inqualifiables et surtout indignes». «La politique mérite mieux que ça», a ajouté le député LR. Sénateur socialiste du Val d’Oise, Rachid Temal a pour sa part dénoncé une «honte sur le fond et la forme!».

Comme l’explique TF1 Info, l’expression «mange tes morts» est issue de la communauté gitane, plus précisément yéniche. Elle s’adresse généralement à une personne reniant ses origines ou ses ancêtres, mais peut aussi servir d’insulte. Sur BFMTV lundi soir, Danièle Obono n’a pu cacher longtemps son agacement face aux questions des journalistes. «Vous voulez en faire tout un plat, moi je n’en fais pas tout un plat. C’est un tweet à 8 heures du matin de boutade», a justifié la députée.

(joc)

Ton opinion

4 commentaires