SREL – Marco Mille ne sera pas poursuivi

Publié

SRELMarco Mille ne sera pas poursuivi

LUXEMBOURG - Marco Mille, auteur de l’enregistrement illégal de Jean-Claude Junker en 2008, ne pourra plus être inquiété, l'affaire étant prescrite.

Selon le tribunal d'arrondissement de Luxembourg, l'enregistrement fait avec une montre-bracelet par Marco Mille, est prescrit. Telle est l’annonce faite par le président de la Commission d'enquête parlementaire, Alex Bodry, ce lundi. Marco Mille ne sera donc pas poursuivi en justice.

La Commission d’enquête pourra en conséquence traiter de toutes les questions qui jusqu'à présent étaient sous le couvert d'une enquête judiciaire. Il n'est d'ailleurs pas exclu que Marco Mille soit à nouveau entendu par la Commission d'enquête qui entend bien poursuivre ses interrogatoires.

En 2008, l'ancien chef des services secrets Marco Mille avait enregistré un entretien avec Jean-Claude Juncker sans en informer le Premier ministre. Ce dernier avait lui-même informé la commission de contrôle parlementaire avant les élections législatives en 2009. Ce n’est que fin 2012 que l’affaire avait été révélée au grand public, déclenchant ainsi l'affaire des écoutes.

(L'essentiel Online/Tageblatt)

Ce mardi, André Kemmer, ancien collaborateur du SREL, sera entendu par la commission d'enquête parlementaire. L'audition sera suivie par L'essentiel Online.

Ton opinion