Tennis – Maria Sharapova contrôlée positive à Melbourne

Publié

TennisMaria Sharapova contrôlée positive à Melbourne

La substance incriminée figurait dans la composition d'un médicament qu'elle utilise depuis de nombreuses années.

La joueuse russe a notamment remporté cinq titres en Grand Chelem.

La joueuse russe a notamment remporté cinq titres en Grand Chelem.

AFP/William West

La Russe Maria Sharapova a annoncé lundi à Los Angeles qu'elle avait fait l'objet d'un contrôle antidopage positif lors de l'Open d'Australie en janvier. «J'ai fait un énorme erreur», a-t-elle dit en précisant qu'elle prenait depuis 2006 un médicament pour lutter contre le diabète qui était apparu fin décembre sur la liste des produits prohibés.

Privée de tennis depuis sa défaite subie en quart de finale de l'Open d'Australie face à Serena Williams en raison d'une blessure à l'avant-bras gauche qui la perturbe depuis le mois de septembre, Maria Sharapova a affirmé ne pas vouloir mettre un terme à sa carrière de cette manière. «J'espère que l'on me donnera l'opportunité de rejouer au tennis», a-t-elle lâché.

Le sens de l'humour russe

La Russe, qui a laissé échapper quelques larmes, n'a pas perdu son sens de l'humour alors que les rumeurs les plus folles (retraite, grossesse...) étaient nées après l'annonce de sa conférence de presse. «Si j'avais dû annoncer ma retraite, je ne l'aurais pas fait dans un hôtel sur ce vilain tapis», a-t-elle glissé.

Le meldonium est également en cause dans le contrôle positif de la patineuse artistique russe Ekaterina Bobrova, annoncé lundi, ainsi que dans les derniers cas révélés en athlétisme comme chez Abeba Aregawi, la Suédoise d'origine éthiopienne championne du monde du 1500 m en 2013. Le produit a été mis au point en 1975 en Lettonie.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion