Détente au Luxembourg – Marie-Astrid, 50 années à voguer sur la Moselle

Publié

Détente au LuxembourgMarie-Astrid, 50 années à voguer sur la Moselle

LUXEMBOURG - Depuis un demi-siècle, le bateau Princesse Marie-Astrid fait voguer des milliers de visiteurs sur la Moselle.

Dans les splendides paysages qui se déploient au fil de l’eau de la Moselle, depuis 50 ans que le Princesse Marie-Astrid largue les amarres, c’est toujours pour un voyage paisible, enfin presque. «J’ai eu un jour des passagers qui ont sauté dans la rivière, tellement ils étaient ivres», sourit Jörge Emmes, le capitaine.

Le mythique bateau de plaisance, à bord duquel les accords de Schengen ont été signés, en est maintenant à sa cinquième génération. L’actuel navire de l’Entente touristique de la Moselle luxembourgeoise mesure quelque 60 mètres de long et peut accueillir jusqu’à 500 visiteurs, dont 220 dans ses intérieurs richement décorés. Par année, il emmène en balade plus de 40 000 passagers.

Le long des vignobles

«Un des plaisirs à piloter le Marie-Astrid est de pouvoir rencontrer des passagers toujours différents, souligne le capitaine. Ça et le fait de naviguer le long des vignobles». La vallée de la Moselle, c’est en effet de beaux paysages changeants, où les étendues boisées et les petites bourgades succèdent aux vignes.

Au fil de l’eau, sur le Marie-Astrid, les passagers peuvent se laisser tenter par des croisières thématiques variées, déjeuners dominicaux, soirées... Dans les cuisines du navire, le chef concocte des spécialités locales à déguster un vin de la Moselle à la main. Le bateau porte le nom de l'Archiduchesse Marie-Astrid, sœur ainée du Grand-Duc Henri.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ton opinion