New York – Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy divorcent

Publié

New YorkMary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy divorcent

Après presque cinq ans de mariage, la styliste et le demi-frère de Nicolas Sarkozy mettent un terme à leur union. Leur séparation s’annonce compliquée.

Olivier Sarkozy et Mary-Kate Olsen, ici en 2014, s’étaient dit «oui» le 27 novembre 2015.

Olivier Sarkozy et Mary-Kate Olsen, ici en 2014, s’étaient dit «oui» le 27 novembre 2015.

KEYSTONE

Ils avaient commencé leur relation en avril 2012, s’étaient fiancés en mars 2014 et avaient scellé leur union en novembre 2015. Moins de cinq ans après leur mariage, Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy se séparent, a appris TMZ. Seulement voilà, la pandémie de Covid-19 complique passablement les choses.

Selon le site américain, la styliste de 33 ans a signé une demande de divorce le 17 avril 2020, mais les choses n’ont pas bougé d’un centimètre depuis lors. La jumelle d’Ashley a en effet été informée que les tribunaux new-yorkais n’acceptaient pas de traiter ce genre d’affaires, à moins qu’elles ne soient vraiment urgentes, à cause du contexte dû au nouveau coronavirus.

Confinement

Aujourd'hui, la situation de l’ex-couple a évolué de telle manière que Mary-Kate a demandé à ce qu’un juge se saisisse en urgence de son dossier. D'après les documents obtenus par TMZ, l’Américaine indique que son futur ex-époux a envoyé un email à ses avocats pour exiger qu’elle vide leur appartement principal de toutes ses affaires avant le 18 mai 2020. Elle affirme que l’homme d’affaires de 50 ans a résilié le bail du logement sans l’avertir et qu’elle est dans l’incapacité de faire ce qu’il demande dans le délai imparti en raisons des règles en vigueur à New York pour tenter de freiner la propagation du virus. L’ancienne actrice pense que sa demande de divorce est le seul moyen d’empêcher son ex de faire ce qu’il veut avec ses affaires.

Page Six, qui a également eu accès aux papiers déposés par Mary-Kate Olsen devant la cour, écrit que le couple allait mal depuis au moins six mois. Dans sa demande de divorce, la créatrice de mode réclame de pouvoir continuer de disposer de la maison du couple à Bridgehampton, sur l’île de Long Island et des deux appartements situés à New York. Elle veut enfin que son futur ex-mari continue à payer pour ses assurances santé et dentaire.

(L'essentiel/jfa)

Ton opinion