Politique en Italie – Matteo Renzi veut se relancer avec un congrès
Publié

Politique en ItalieMatteo Renzi veut se relancer avec un congrès

L'ex-président du Conseil italien a obtenu lundi la convocation d'un congrès de son parti, le Parti démocrate. Objectif: revenir dans l'arène politique.

Matteo Renzi a obtenu la convocation d'un congrès du Parti démocrate. (Lundi 13 janvier 2017 - Archive)

Matteo Renzi a obtenu la convocation d'un congrès du Parti démocrate. (Lundi 13 janvier 2017 - Archive)

L'ancien chef du gouvernement italien Matteo Renzi a obtenu lundi de la direction de sa formation politique, le Parti démocrate (PD, centre-gauche), la convocation d'un congrès. Il espère y voir son leadership confirmé avant des législatives. La direction du parti a voté, lors d'une séance retransmise sur le site Internet du PD, en faveur de la réunion d'une assemblée nationale en fin de semaine. Celle-ci sera chargée de convoquer le congrès.

Selon les médias italiens, la stratégie de Matteo Renzi, qui prépare son retour en politique, est d'annoncer sa démission du poste de secrétaire-général du PD lors de l'assemblée nationale, puis de s'y représenter lors du congrès. La manœuvre doit lui permettre d'obtenir une nouvelle légitimité et réduire au silence ses opposants. «Une page se tourne à la direction du PD», a déclaré lundi Matteo Renzi devant la direction de son parti.

Il avait été contraint de démissionner de la présidence du Conseil italien fin 2016, après le non massif des Italiens à une réforme constitutionnelle défendue par son gouvernement. Les élections législatives doivent normalement avoir lieu dans un an, mais plusieurs partis réclament des élections anticipées le plus tôt possible. Matteo Renzi a toutefois indiqué lundi qu'il ne lui appartenait pas de choisir la date de ces élections et qu'il fallait plutôt «soutenir» le gouvernement actuel dirigé par Paolo Gentiloni, son ancien ministre des Affaires étrangères, également membre du PD.

(L'essentiel/ats)

Ton opinion