Au Luxembourg – Mauvaise surprise sur votre facture d'électricité?

Publié

Au LuxembourgMauvaise surprise sur votre facture d'électricité?

LUXEMBOURG - L'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) rappelle que les tarifs du réseau électrique ont augmenté au 1er janvier, de 17%. Quel impact sur la facture?

L'ILR pointe surtout du doigt la «redevance mensuelle fixe», liée aux coûts de fonctionnement du réseau, que chaque ménage doit payer «même en l'absence d'une consommation électrique».

L'ILR pointe surtout du doigt la «redevance mensuelle fixe», liée aux coûts de fonctionnement du réseau, que chaque ménage doit payer «même en l'absence d'une consommation électrique».

Editpress/Jean-Claude Ernst

Les tarifs d'utilisation du réseau d'électricité ont augmenté au 1er janvier dernier au Luxembourg. «De près de 17% par rapport à 2017 pour un ménage moyen», souligne ce mardi l'Institut luxembourgeois de régulation (ILR). Une hausse qui s'explique à la fois par l'augmentation des coûts du réseau de transport allemand, lequel assure la stabilité du système électrique luxembourgeois, mais aussi par les «investissements conséquents» opérés au Luxembourg en matière de sécurité et de transition énergétique.

Mais quelle conséquence pour les clients? L'ILR pointe surtout du doigt la «redevance mensuelle fixe», liée à ces coûts de fonctionnement du réseau, que chaque ménage doit payer «même en l'absence d'une consommation électrique». De fait, «les consommateurs à très faible consommation annuelle ou ayant une consommation irrégulière ont constaté une hausse de leur facture».

Une compensation?

«Les tarifs d'utilisation du réseau d'électricité sont ainsi revenus au niveau de 2016», complète l'ILR, année qui avait d'ailleurs été marquée par une augmentation de 2,4% de la consommation totale d'électricité dans le pays. Sur la facture de certains clients, la hausse enregistrée au 1er janvier pourrait toutefois être compensée «en grande partie» par la baisse d'une autre redevance, «servant à financer les subventions accordées» à la production d'énergies renouvelables.

Comparés aux tarifs des énergies dans les pays de l’Union européenne, ceux appliqués au Grand-Duché restent toutefois raisonnables, avait révélé une étude Eurostat en novembre dernier. Néanmoins, le Grand-Duché affiche des prix 54% supérieurs à la moyenne européenne en matière de logement (+59,7%), incluant l'électricité, le gaz, l'eau et les loyers.

(NC/L'essentiel)

Ton opinion