Formule 1 - GP du Brésil – Max Verstappen partira en pole position
Publié

Formule 1 - GP du BrésilMax Verstappen partira en pole position

Le pilote néerlandais (Red Bull) a décroché la deuxième pole position de sa carrière en Formule 1, lors des qualifications du Grand Prix du Brésil, ce samedi.

Le pilote néerlandais a été le plus rapide sur la piste d'Interlagos.

Le pilote néerlandais a été le plus rapide sur la piste d'Interlagos.

AFP/Carl de Souza

Le pilote de 22 ans tentera de «terminer le travail» en course dimanche, après être passé à côté de la victoire l'an dernier à cause d'un accrochage avec le Français Esteban Ocon (Force India). Verstappen, qui a découvert les joies de la pole en Hongrie cette année, partagera la première ligne avec l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari). La deuxième sera occupée par les Mercedes du tout frais sextuple champion du monde britannique Lewis Hamilton et du Finlandais Valtteri Bottas.

C'est en fait le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) qui a signé le 4e temps des qualifications mais celui-ci est pénalisé de dix places sur la grille de départ en raison d'un changement de moteur. Il s'élancera donc 14e. La troisième ligne revient au Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull) et au Français Pierre Gasly, qui signe sa meilleure qualification depuis sa rétrogradation chez Toro Rosso pendant l'été. Son compatriote Romain Grosjean (Haas) partira derrière lui en quatrième ligne, aux côtés du Finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo Racing).

Avec le Danois Kevin Magnussen 9e, Haas, qui traverse une saison extrêmement compliquée, réussit à placer ses deux monoplaces dans le top 10 pour la première fois depuis le Grand Prix de Belgique fin août. Le Britannique Lando Norris a placé sa McLaren en 10e position sur la grille. Son équipier espagnol Carlos Sainz Jr fermera le peloton faute d'avoir enregistré de temps en qualifications, suite à une perte de puissance consécutive à un problème encore à identifier. Avec des chronos très serrés tout le week-end, la bataille du milieu de tableau, derrière les trois écuries de pointe, s'annonce particulièrement disputée.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion