Ligue des champions – Mbappé et Messi trop forts pour le Club Bruges

Publié

Ligue des championsMbappé et Messi trop forts pour le Club Bruges

Le PSG a battu le Club Bruges, mardi, en Ligue des champions dans un match sans enjeu. Kylian Mbappé et Lionel Messi ont chacun inscrit un doublé.

Lionel Messi et Kylian Mbappé ont chacun inscrit un doublé.

Lionel Messi et Kylian Mbappé ont chacun inscrit un doublé.

AFP/Franck Fife

L'attaquant star du Paris SG Kylian Mbappé a transformé en argent le match pour du beurre contre Bruges (4-1), mardi en Ligue des champions, avec un doublé et une passe décisive, qui ont rappelé son influence énorme sur son équipe.

Le Parc des princes n'avait pas terminé de se remplir quand «Kyky» a lancé le show, d'un but après 75 secondes. Le stade n'était pas plus plein lorsqu'il a signé le 2-0 cinq minutes plus tard, sur un service d'Angel di Maria. Son doublé a initié la belle soirée des Parisiens, qui ont retrouvé le sourire, après des semaines à subir dans le jeu en grimaçant.

Durant cette période compliquée, Mbappé était le seul à esquiver les critiques, grâce à ses performances régulières, qui ont fait de lui le leader de son équipe, devant Lionel Messi ou Neymar. Il est resté décisif malgré la fatigue due à l'accumulation des matches, qui a poussé l'entraîneur Mauricio Pochettino à le faire débuter sur le banc le match à Lens samedi dernier (1-1).

Malgré, aussi, le fait qu'il joue à gauche depuis l'entorse à une cheville du Brésilien il y a dix jours, la «Pulga» occupant la position axiale qu'il préfère le plus. C'est dans le couloir que «Kyky» a construit l'action sur le 3-0 signé Messi (38e), d'un magnifique grand pont sur Jack Hendry au niveau de la ligne médiane. Au lieu d'y aller seul, il a décalé l'Argentin, qui a fini le travail d'une frappe enroulée.

L'intégration du septuple Ballon d'Or doit beaucoup à son entente avec Mbappé: celui-ci a été impliqué dans les quatre premiers buts que la superstar a marqués en C1 (3 passes décisives et 1 penalty provoqué). À la fois Docteur but et Mister «assist», le Français de 22 ans a trouvé l'équilibre entre son égoïsme de buteur et son altruisme de passeur.

Nouveau record de précocité

Cette saison, toutes compétitions confondues, il compte onze buts (dont 4 en C1) et douze passes décisives (4 en C1). Son influence énorme en fait un plan de jeu à lui tout seul, quand le collectif parisien cherche encore son identité.

«Pour devenir le grand joueur que je veux devenir, il est important que je fasse les deux. Je ne peux pas me permettre de choisir», a-t-il expliqué dans un entretien à Prime Video diffusé dimanche.

L'appétit du Cannibale vient en mangeant: mardi, il a battu de nouveaux records, en devenant le plus jeune joueur à atteindre la barre des 30 buts en Ligue des champions, à 22 ans et 352 jours, selon le statisticien Opta. Il a aussi inscrit le but le plus rapide de sa carrière.

Mbappé a eu des balles pour inscrire un triplé (44e, 73e)... mais le coup du chapeau contre Bruges, il l'a déjà dans son tableau de chasse. Il l'a réussi en octobre 2019, en Belgique (5-0).

Amoureux des grands rendez-vous, le joueur va devoir attendre jusqu'aux prochains frissons européens, en février et mars, avec les 8es de finale. Mais avec le Championnat et la Coupe de France à venir, il dispose d'assez de matches pour faire gonfler ses statistiques et alimenter sa chronique, de Paris... à Madrid, où le Real espère l'accueillir l'été prochain, à l'expiration de son contrat avec le PSG fin juin.

«Il est dans le top 3 mondial. Mbappé est compatible avec tous les joueurs du monde. Pas seulement moi, mais tous ceux qui aiment le football l'admirent beaucoup», a déclaré lundi l'entraîneur du club merengue, Carlo Ancelotti. Aujourd'hui, c'est Paris qui en profite.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion