Famille royale – Meghan a fait sa première sortie publique au Canada

Publié

Famille royaleMeghan a fait sa première sortie publique au Canada

Quelques jours après l'annonce du renoncement aux obligations royales, l'épouse du prince Harry a visité, mercredi, les locaux d'une association caritative.

Meghan Markle a rapidement organisé sa visite dans le centre.

Meghan Markle a rapidement organisé sa visite dans le centre.

Facebook / Downtown Eastside Women's Centre

L'épouse du prince Harry, Meghan Markle, a visité mardi les locaux d'une association caritative de Vancouver, sa première sortie publique depuis que le couple a annoncé renoncer à ses obligations protocolaires et partager sa vie entre Royaume-Uni et Canada. «Regardez avec qui nous avons pris le thé aujourd'hui», a écrit sur son compte Facebook, le Downtown Eastside Women's Centre, qui se consacre à aider des femmes et des enfants en difficulté, dans la métropole de la côte ouest du Canada.

L'association a publié une photo de ses membres entourant la duchesse de Sussex, dans une ambiance décontractée. «Elle était simple et adorable», a dit la directrice du centre, Kate Gibson, à la chaîne publique CBC. «Elle voulait simplement faire connaissance avec l'association. Nous savons qu'elle va venir au Canada et peut-être sur la côte ouest. Je pense qu'elle ne veut pas passer pour une étrangère. Elle veut connaître les gens», a indiqué Mme Gibson. Meghan Markle a passé un peu plus d'une heure dans ce centre, qui sert aussi de refuge pour la nuit et vient en aide à environ 500 femmes par jour, selon son site Internet.

Mme Gibson a précisé que la visite avait rapidement été organisée après que le centre a reçu lundi un e-mail d'un assistant de Meghan Markle, qui voulait savoir si la duchesse de Sussex pouvait visiter l'établissement. «Elle était très terre à terre. Elle a été fantastique», a noté Mme Gibson. Le prince Harry et Meghan Markle avaient passé les fêtes de fin d'année au Canada sur l'île de Vancouver, avec leur fils Archie. L'ex-actrice américaine connaît bien ce pays pour y avoir vécu plusieurs années, à Toronto, lorsqu'elle jouait dans la série «Suits». À regret, la reine d'Angleterre Elizabeth II a consenti laisser son petit-fils et son épouse voler vers leur «nouvelle vie», en leur accordant une «période de transition» entre le Royaume-Uni et le Canada.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion