Publié

Décès d’Elizabeth IIMeghan aurait demandé à voir Charles III en tête à tête

La duchesse de Sussex souhaiterait «mettre les choses au clair» avec le nouveau monarque avant de rentrer en Californie.

Meghan Markle a, une nouvelle fois, beaucoup fait parler la presse britannique.

Meghan Markle a, une nouvelle fois, beaucoup fait parler la presse britannique.

AFP

C’est la grande question qui taraude actuellement la presse britannique: les onze jours de deuil que vient de vivre le Royaume-Uni auront-ils permis de réparer la relation entre la famille royale et les Sussex? La question est épineuse, tant les signaux ont été contradictoires depuis le décès de la reine Elizabeth II. Certes, William et Kate ont consenti à apparaître avec Harry et Meghan, le samedi 10 septembre, à Windsor, mais la tension entre les deux couples était palpable, surtout entre la princesse de Galles et la duchesse de Sussex.

La presse britannique a par ailleurs beaucoup insisté sur le fait que Harry n’avait pas eu le droit de porter d’uniforme militaire pendant les hommages à sa grand-mère. Les admirateurs du prince, qui a servi dix ans dans l’armée, ont jugé cette décision humiliante et injuste. Les défenseurs de la monarchie, eux, ont répondu que le protocole était clair et immuable: pas d’uniforme si l’on n’est plus membre actif de la famille royale, et Harry a renoncé à son rôle en connaissance de cause.

Charles III a semblé faire un geste envers son fils cadet en l’autorisant à porter un uniforme durant une veillée, samedi 17 septembre. Une main tendue? Pas vraiment, puisque le duc de Sussex se serait effondré en constatant que les initiales de la reine avaient été retirées de ses épaulettes, rapportait Cosmopolitan.

Autre épisode qui a beaucoup fait parler: la réception organisée dimanche soir à Buckingham Palace. Selon Page Six, Harry et Meghan étaient à l’origine invités à cet événement réunissant chefs d’État et têtes couronnées. Ils auraient appris dans la presse, comme tout le monde, qu’ils avaient finalement été «désinvités». Sur une note plus positive, le Sun a par la suite salué le geste «adorable» de William, lundi à Windsor: le prince de Galles a indiqué à Harry et Meghan où ils devaient s’installer, avant de s’asseoir à son tour.

Bien malin qui saurait faire un bilan précis de l’état des relations entre les Sussex et la famille royale. Selon Neil Sean, correspondant américain à Londres, Meghan Markle aurait décidé de prendre le taureau par les cornes avant de rentrer en Californie. La duchesse de Sussex aurait en effet écrit une lettre au roi Charles III pour lui demander un entretien en tête à tête. Le journaliste, qui tient cette information d’une «très bonne source», explique que l’épouse de Harry aimerait «mettre les choses au clair» avant de quitter l’Angleterre.

Il faut dire qu’une véritable épée de Damoclès menace la famille royale: le prince Harry doit publier prochainement une biographie potentiellement dévastatrice. Initialement attendu pour novembre 2022, le livre ne devrait finalement pas sortir avant 2023. Certains experts de la famille royale espèrent que le duc de Sussex renoncera finalement à son projet, mais cela semble peu probable. Il a reçu 20 millions de dollars pour écrire cet ouvrage et s’est également engagé à reverser l’intégralité des bénéfices à une association.

(joc)

Ton opinion

8 commentaires