Egalité: Meghan Markle débarque avec un podcast féministe

Publié

ÉgalitéMeghan Markle débarque avec un podcast féministe

Pour le premier épisode d’«Archetypes», la duchesse de Sussex a invité Serena Williams. Elles y parlent d’ambition et de la connotation négative que ce mot a pour les femmes.

par
Nina Seddik
La duchesse de Sussex anime une série de 12 podcasts, intitulée «Archetypes», dans lesquels elle aborde différentes questions de société liées aux femmes.

La duchesse de Sussex anime une série de 12 podcasts, intitulée «Archetypes», dans lesquels elle aborde différentes questions de société liées aux femmes.

AFP

«Je n’avais jamais imaginé que l’ambition puisse être perçue comme quelque chose de négatif pour une femme jusqu’à ce que je rencontre mon mari», explique Meghan Markle dans le premier épisode du podcast «Archetypes», diffusé le mardi 23 août sur Spotify. Au cours des douze épisodes que compte la série, la duchesse de Sussex s’intéressera aux étiquettes souvent collées aux femmes, selon elle – telles que folle, diva ou salope – en compagnie d’invitées prestigieuses et d’expertes.

Idées fausses

Pour le premier épisode consacré à la façon dont l’ambition peut être perçue de manière négative chez les femmes, la Californienne de 41 ans a convié l’une de ses amies proches, Serena Williams. «Ma très chère et tendre amie. La meilleure de tous les temps. Je l’ai invitée à discuter de ce très vilain mot lorsqu’il est associé aux femmes: l’ambition», explique Meghan Markle en prélude.

«J’ai toujours été très compétitrice, confie Serena Williams. Il fallait que je gagne. Si une femme est ambitieuse et qu’elle a des objectifs, elle est immédiatement cataloguée de façon négative», explique la championne de tennis, qui a annoncé son projet de se retirer de la compétition au début du mois d’août. Un constat partagé par la duchesse de Sussex: «Il y a une idée fausse qui circule selon laquelle si vous êtes une femme ambitieuse, vous avez forcément une idée derrière la tête. Vous êtes probablement calculatrice, égoïste, agressive ou arriviste.»

De l’antipathie pour les femmes ambitieuses

Une observation confirmée par les recherches de Laura Kray, professeure à Berkeley et directrice de la faculté de l’étude de l’égalité, du genre et du leadership. Elle explique à Meghan Markle avoir mené plusieurs études dans lesquelles des scénarios identiques ont été donnés à des hommes et des femmes. Résultat? Le comportement des femmes est généralement perçu de manière plus négative que celui des hommes. «À situation égale, les femmes ambitieuses étaient perçues comme avides de pouvoir, manipulatrices et indignes de confiance, explique la professeure Kray. Un homme ambitieux, était quant à lui catalogué de leader et de modèle. Pour un comportement identique, nous observons que les termes utilisés sont différents. Ma conclusion est que l’ambition chez une femme génère un sentiment d’antipathie chez la plupart des gens», constate-t-elle.

Ton opinion

0 commentaires