Essais de préparation - F1 – Meilleur temps pour Romain Grosjean

Publié

Essais de préparation - F1Meilleur temps pour Romain Grosjean

Le Français a été le plus rapide, mercredi, lors de la 2e journée d'essais pour la saison 2013 de F1. Il a quitté le circuit espagnol de Jerez fatigué mais «content» de sa nouvelle voiture de course, la Lotus E21.

Belle journée pour Grosjean. (Jerry André/MSP.lu)

Belle journée pour Grosjean. (Jerry André/MSP.lu)

«Elle est un peu meilleure que celle de l'an dernier, dans tous les domaines, mais elle n'est pas tellement différente en termes de design car la philosophie est la même. Il faut juste qu'on apprenne comment se comportent les nouveaux pneus Pirelli», a dit le Franco-Suisse en fin de journée.

«Il n'y a pas eu de problème majeur, juste quelques morceaux de carbone qui se baladaient, mais rien de grave. Il y a encore un peu de travail, mais la base est bonne, et on sait déjà sur quoi on va devoir travailler à Barcelone. A la fin de la séance, j'étais en panne d'essence», a souri Grosjean. Au total, Grosjean a bouclé 148 tours complets en deux jours, dont 54 mardi et 94 mercredi.

«Etre plus patient»

«J'ai fait le meilleur temps avec les pneus tendres, mais ça ne veut pas dire grand-chose. Le plus important, c'est qu'on a fait tout le programme qu'on avait prévu». «Ça donne une première idée et j'ai hâte que Kimi (Räikkönen) monte dedans (jeudi et vendredi), pour voir s'il a le même ressenti que moi, si on peut continuer à travailler dans la même direction. Mais les vraies réponses, on les aura à Melbourne (au GP d'Australie)», a ajouté Grosjean, auteur en 2012 de ses trois premiers podiums en F1.

«L'an dernier, je découvrais tout, car en GP2, à la fin d'une journée d'essais, il n'y avait personne pour poser des questions. Cette année, j'ai conservé 80% de mon équipe technique, on se connaît bien et ça fait une grosse différence au moment d'entamer une nouvelle saison», a aussi confié le Français, très critiqué fin 2012 pour deux accrochages spectaculaires, à Spa et à Suzuka. Le cap pour 2013 est fixé: «Ce n'est pas un secret de dire qu'il faut que je sois plus consistant, que je trouve le bon compromis avec la performance, et que je sache être plus patient avant de tenter des dépassements, pour pouvoir finir plus de courses», a conclu Grosjean.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion