Série «Vida» – Melissa Barrera n'a pas peur de se dénuder

Publié

Série «Vida»Melissa Barrera n'a pas peur de se dénuder

Dans la série «Vida», l’actrice mexicaine Melissa Barerra n’a pas peur de tourner des scènes de nudité , qui «fait partie de la liberté sexuelle des personnages».

Melissa Barrera, 29 ans, est l’héroïne de la série «Vida», diffusée sur le service streaming Starzplay.

Melissa Barrera, 29 ans, est l’héroïne de la série «Vida», diffusée sur le service streaming Starzplay.

AFP

Originaire de Monterrey, Melissa est la dernière découverte de Hollywood en provenance du Mexique. À 29 ans, elle a gravi les étapes dans son pays avant de se lancer aux USA avec la série «Vida», disponible sur le service de streaming Starzplay.

Vous êtes la nouvelle actrice d'origine latine que s'arrachent les producteurs de Hollywood depuis deux ans. Quel a été votre parcours?

Melissa Barerra: J'ai eu la chance d'être engagée pour la série «Vida» qui suit la vie de deux sœurs d'origine latine dans un quartier latino de Los Angeles. Moi j'ai grandi avec trois sœurs, ma mère et ma grand-mère et nous sommes toutes passionnées de chant donc il y a constamment de la musique à la maison. J'ai participé à la version mexicaine de «Star Academy» qui s'appelle «La Academia» puis enchaîné des séries TV en espagnol.

Ressemblez-vous à votre personnage de Lyn?

Non je suis l'opposé d'elle, mais je l'admire. Dans le premier épisode, Lyn revient dans son quartier pour l'enterrement de sa mère et se retrouve quelques minutes après avec son ex qui lui fait l'amour. Lyn assume son corps et ce qu'elle en fait. J'aimerais être aussi courageuse, voire aussi dingue qu'elle.

Que dire des nombreuses scènes de nudité de votre série?

La nudité fait partie de la liberté sexuelle des personnages. Homophobie, racisme, religion... Tous les thèmes sont abordés sans détour. J'ai demandé l'autorisation à ma mère avant d'accepter «Vida», mais je n'ai pas osé en parler avec ma grand-mère qui n'a toujours pas vu un seul épisode (rires). Les filles sont les vrais boss dans la vie. Il faut juste qu'elles assument leurs désirs.

Pourquoi dire cela?

Nous vivons dans des sociétés patriarcales, mais les femmes sont les vrais boss. Elles tournent la tête des hommes puis s'occupent des enfants, de la maison et de 1 000 choses. Il suffit de voir les problèmes actuels pour réaliser que les pays où des femmes qui ont des responsabilités fonctionnent mieux que les autres. Une femme peut faire dix trucs en même temps, un gars c'est moins sûr.

Prête à conquérir Hollywood?

C'est marrant car je n'ai jamais eu ce désir. Dans mon adolescence, je rêvais d'être sur scène à Broadway. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai accepté «In The Height» pour mon premier grand film américain. Il s'agit de l'adaptation de la grande comédie musicale avec Lin-Manuel Miranda («Hamilton», «Marry Poppins»). Je vais ensuite tourner dans une nouvelle version de «Carmen», avec Jamie Dornan.

(L'essentiel)

Ton opinion