Afrique du Sud – Même morte, elle réussit à faire rire son mari

Publié

Afrique du SudMême morte, elle réussit à faire rire son mari

Avant de mourir, une sexagénaire a demandé à son époux de bien arroser ses plantes adorées. Pendant 4 ans, l'homme a respecté sa promesse, sans se douter que les végétaux étaient en plastique.

Nigel et son épouse Phedre, décédée en 2013.

Nigel et son épouse Phedre, décédée en 2013.

Jusqu'à son dernier souffle, Phedre Fitton n'a jamais perdu son sens de l'humour. Atteinte d'un cancer, la Sud-Africaine de 69 ans s'est éteinte en 2013, après une longue lutte contre la maladie. Sentant sa fin proche, la sexagénaire avait insisté auprès de son mari pour qu'il prenne bien soin des plantes disposées dans leur salle de bains. Effondré par le décès de celle qu'il aimait depuis l'âge de 16 ans, Nigel Fitton a tenu sa promesse. Il a consciencieusement arrosé les végétaux chers au coeur de sa tendre épouse. Un moyen pour lui d'apaiser son chagrin.

Tout récemment, le Britannique a dû partir en maison de retraite. Sa fille, domiciliée à Londres, a pris un avion pour venir aider son papa dans son déménagement. Très attaché aux plantes de sa défunte femme, Nigel a émis le souhait de les prendre avec lui dans sa nouvelle maison. C'est là qu'Antonia et son père ont découvert le pot-aux-roses: les fameuses plantes étaient en plastique. «Mon père a avoué qu'il se demandait comment elles étaient encore si belles après toutes ces années», raconte la jeune femme au Huffington Post.

Antonia et son papa ont «beaucoup ri» en réalisant que Phedre avait réussi à faire une blague à son époux depuis le ciel. «Cela l'aurait tellement amusée de savoir qu'il a vraiment tenu sa promesse», confie la pompière, qui ajoute que sa maman avait un sens de l'humour particulièrement «effronté». Enthousiasmée par cette histoire, Antonia a choisi de la raconter sur Twitter, où elle a rencontré un succès fou.

Très amusé par sa propre naïveté, Nigel a même rejoué une scène d'arrosage des fameuses plantes. Le premier tweet d'Antonia a été partagé près de 40 000 fois et «liké» à plus de 130 000 reprises.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion