Tollé en Russie – Menaces sur un hôpital d'enfants cancéreux

Publié

Tollé en RussieMenaces sur un hôpital d'enfants cancéreux

La suppression annoncée d'un hôpital pour enfants cancéreux à Saint-Pétersbourg, qui devrait être remplacé par une clinique réservée à des magistrats, a suscité un tollé en Russie.

En Russie, l’État n'aide pratiquement pas les enfants atteints d'un cancer. (AFP)

En Russie, l’État n'aide pratiquement pas les enfants atteints d'un cancer. (AFP)

L'indignation est grande. 150 000 personnes ont déjà signé une pétition. Plusieurs personnalités russes dont le prix Nobel de physique Jaurès Alferov, l'écrivain Daniil Granine, les acteurs Oleg Bassilachvili, Sergueï Iourski et Tchoulpan Khamatova, ont également appelé dans une lettre le gouverneur de Saint-Pétersbourg Gueorgui Poltavtchenko, le président Vladimir Poutine et des juges à ne pas sacrifier cet hôpital, connu pour la qualité de son département pour enfants cancéreux, afin d'y soigner des juges de la Cour suprême.

Le projet prévoit de transférer vers d'autres hôpitaux de la ville les enfants cancéreux de l'hôpital n° 31 situé en plein centre-ville sur l'île Krestovski. «La réorganisation de l'hôpital détruirait des technologies uniques destinées à soigner les enfants», a déclaré la directrice du département pour enfants de l'hôpital, Margarita Belogourova, citée dans une des pétitions qui circulent sur Internet.

«La dernière chance pour plusieurs enfants»

«Cet hôpital est la dernière chance pour plusieurs enfants, dont mon fils Kirill. (...) L’État ne nous aide quasiment pas, et dans ce cas, il fait même le contraire», a réagi Oleg Kostine, père d'un enfant malade âgé de 11 ans.

L’Église orthodoxe a elle aussi émis de fortes réserves face à cette décision. «Je pense que la communauté des juges trouvera moralement inadmissible de s'y soigner, s'il existe la moindre menace que les enfants atteints d'un cancer en souffrent», souligne un communiqué diffusé sur le site du Patriarcat. Réagissant à ces critiques, le service de presse du vice-gouverneur de Saint-Pétersbourg, cité par l'agence Interfax, a indiqué qu'il était prévu de créer dans un avenir proche un centre d'oncologie pour enfants dans cette ville.

(L'essentiel Online/ AFP)

Ton opinion