Télévision en France – Ménès dézingue deux ex-collègues de «Canal Plus»

Publié

Télévision en FranceMénès dézingue deux ex-collègues de «Canal Plus»

L'ex-chroniqueur vedette du «Canal Football Club», qui a annoncé son départ de «Canal Plus», reproche à Hervé Mathoux et Nathalie Iannetta de ne pas l'avoir soutenu.

De gauche à droite, Pierre Ménès, Nathalie Iannetta et Hervé Mathoux.

De gauche à droite, Pierre Ménès, Nathalie Iannetta et Hervé Mathoux.

AFP

Pierre Ménès règle ses comptes. Après avoir annoncé son départ de Canal Plus, l'ex-chroniqueur vedette du «Canal Football Club» s'en prend à deux anciens collègues, leur reprochant de l'avoir lâché «de façon ignoble». Il cite ainsi Hervé Mathoux, le présentateur du «Canal Football Club»: «Lui, il était là pour faire le beau quand j'étais malade mais quand il a fallu sortir ses c... il n'y avait plus personne».

Le journaliste s'en prend aussi à Nathalie Iannetta, qui avait publié le 27 mars une tribune dans Le Monde, dans la foulée de la diffusion du documentaire de Marie Portolano («Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste»), appelant à «déconstruire un système» plutôt qu'à «faire le procès d'un seul homme». «Nathalie Iannetta me dédouane sans le faire vraiment, estime Pierre Ménès. Je n'oublierai jamais le coup de fil qu'elle m'a passé quand je me suis retrouvé au cœur du réacteur. Elle m'a dit: ''Démissionne, c'est ce que tu as de mieux à faire''. C'est la chose qui m'a fait le plus mal».

Pour rappel, l'ancien journaliste de l'Équipe est dans la tourmente depuis la diffusion, le 21 mars sur Canal+, d'un documentaire («Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste»), sur le sexisme dans les rédactions sportives et la révélation de séquences l'incriminant, coupées au montage à la demande de la direction de la chaîne. Pierre Ménès, 58 ans, est notamment accusé d'avoir soulevé hors antenne en 2016 la jupe de la journaliste Marie Portolano, coréalisatrice du documentaire.

(L'essentiel)

Ton opinion