Formule 1 – Mercedes et Haas dévoilent leur monoplace

Publié

Formule 1Mercedes et Haas dévoilent leur monoplace

L'écurie double championne du monde en titre et la débutante en F1 ont dévoilé dimanche leur nouvelle monopolace.

Propulsée par le nouveau moteur PU106C, la nouvelle Flèche d'Argent, baptisée W07 Hybrid sera pilotée en 2016 par Lewis Hamilton et Nico Rosberg, un tandem inchangé, qui visera un troisième titre mondial consécutif des constructeurs, grâce à une série de «mini-révolutions» évoquées dans un communiqué par le directeur technique de l'écurie de la marque à l'étoile, l'Irlandais Paddy Lowe.

«Cette voiture ressemble beaucoup à la précédente, de l'extérieur, mais sous le capot il y a vraiment beaucoup de mini-révolutions qui font d'elle une évolution globale pour la nouvelle saison», explique Lowe, qui a recherché une «optimisation maximale» dans tous les domaines. Ses Flèches d'Argent ont remporté 16 Grands Prix sur 19 en 2014 (trois victoires de Red Bull), et la même chose en 2015 (trois victoires Ferrari), raflant à chaque fois les deux titres mondiaux disponibles, constructeurs et pilotes avec Lewis Hamilton. «Notre objectif est l'excellence dans tous les domaines, même si nous avons eu des résultats fantastiques l'an dernier», a insisté Lowe, pour qui «c'est le genre de culture que nous souhaitons diffuser dans toute notre société, celle d'une recherche permanente de quelque chose de meilleur».

Une petite nouvelle

De son côté, l'écurie américaine, débutante en F1, a dévoilé sa monoplace VF-16 à moteur Ferrari qui sera pilotée en 2016 par le Franco-Suisse Romain Grosjean (ex-Lotus) et le Mexicain Esteban (ex-Sauber). La Haas VF-16, dont le châssis a été conçu par la société italienne Dallara, fera ses premiers tours de roue lundi matin sur le circuit de Barcelone, quand débuteront les premiers essais d'avant-saison. La livrée de la VF-16 est superbe, tout en nuances de gris avec aussi du rouge Ferrari, pour rappeler les liens étroits que le patron de l'écurie Gene Haas souhaite développer avec la mythique Scuderia.

Son appellation, «VF-16», rappelle la toute première machine-outil produite en 1988 par Haas Automation, la société du milliardaire américain. L'écurie Haas sera la première écurie de F1 américaine depuis près de trente ans, engagée dans ce que son patron considère comme «l'échelon le plus élevé de la course automobile», en termes de technologie, de design et d'ingénierie.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion