Jean-Claude Juncker – «Merci madame Le Pen de ne pas voter pour moi!»

Publié

Jean-Claude Juncker«Merci madame Le Pen de ne pas voter pour moi!»

L'ancien Premier ministre luxembourgeois a sèchement répliqué mardi devant le Parlement européen aux critiques de la présidente du Front national français Marine Le Pen.

«Je remercie Mme Le Pen de ne pas voter pour moi. Je ne veux pas avoir l'assentiment de ceux qui rejettent, qui excluent. Merci, Madame, de ne pas voter pour moi!» a lancé M. Juncker, juste avant que les eurodéputés ne votent sur sa nomination à la tête de la Commission européenne. L'ancien Premier ministre chrétien-démocrate luxembourgeois répondait à une diatribe de l'eurodéputée française d'extrême droite.

«Vous contribuerez au malheur des peuples d'Europe, d'ailleurs vous avez été mis à ce poste pour cela!», avait-elle fustigé. «Vous n'avez en aucune manière été choisi par le peuple français, ni par aucun autre d'ailleurs», a attaqué Mme Le Pen. «Votre pouvoir est immense et illégitime (…), vous représentez l'archétype du déni de démocratie», a poursuivi Mme Le Pen, ajoutant que M. Juncker avait longtemps dirigé un «paradis fiscal».

Ce dernier a également été interpellé par Nigel Farage, le chef de file du très europhobe parti britannique Ukip. M. Farage a vu dans la désignation de M. Juncker un «coup d’État, un putsch à l'encontre des États nations», et s'est emporté contre le fait que le scrutin avait lieu à bulletins secrets. M. Juncker a répliqué avec humour: «M. Farage ne voudrait pas que ses électeurs découvrent qu'il a voté pour moi».

Ton opinion