Santé: «Mesdames, arrêtez de faire pipi sous la douche!»

Publié

Santé«Mesdames, arrêtez de faire pipi sous la douche!»

Vous arrive-t-il parfois de vous lâcher sous la douche? Chez une femme, cela peut poser problème. Voici pourquoi.

par
Geraldine Bidermann
La seule chose qui devrait couler sous la douche est l’eau qui sort du pommeau.

La seule chose qui devrait couler sous la douche est l’eau qui sort du pommeau.

Pexels / Karolina Grabowska

Rares sont les personnes qui osent l’avouer et pourtant beaucoup le font. Si faire pipi sous la douche peut sembler a priori une bonne idée pour économiser de l’eau (précisément jusqu’à sept litres par chasse tirée), ce n’est pas bon pour la santé des femmes.

Quel est votre cas?

Les femmes qui urinent fréquemment sous la douche risquent d’avoir des problèmes de vessie à moyen et long terme, explique une spécialiste du plancher pelvien.

Pourquoi faire pipi debout pose problème

La physiothérapeute et médecin Dr Alicia Jeffrey-Thomas, qui compte près d’un million d’abonnés sur TikTok, explique qu’uriner sous la douche est problématique pour deux raisons: «Premièrement, l’anatomie féminine n’est pas faite pour faire pipi debout. Les muscles du plancher pelvien ne peuvent pas se détendre complètement, ce qui fait que la vessie ne se vide pas entièrement», explique-t-elle. Cela peut avoir comme conséquences de développer des envies fréquentes d’uriner et des fuites urinaires.

Uriner debout ne permet pas aux muscles du plancher pelvien de se détendre complètement.

Uriner debout ne permet pas aux muscles du plancher pelvien de se détendre complètement.

Pexels / Anastasia Shuraeva

La deuxième raison est plutôt d’ordre psychologique. «Quand on urine sous la douche, le cerveau finit par associer le bruit de l’eau qui coule au besoin d’aller aux toilettes», souligne la spécialiste. À terme, on risque de ressentir une envie pressante d’uriner simplement en se lavant les mains, en faisant la vaisselle ou à la piscine.

Selon le Dr Alicia Jeffrey-Thomas, le bruit de l’eau qui coule finit par déclencher une envie d’uriner.

Selon le Dr Alicia Jeffrey-Thomas, le bruit de l’eau qui coule finit par déclencher une envie d’uriner.

Peels / Anna Shevitska

Si l’on ajoute à cela un dysfonctionnement de la vessie dû à des mictions fréquentes en position debout, on crée un terrain propice aux fuites urinaires. Elle conseille donc d’aller aux toilettes pour faire ses besoins, de préférence avant de prendre sa douche.

Et dans les toilettes publiques?

Chez soi, il faut systématiquement s’asseoir pour uriner, mais qu’en est-il des lieux publics, où les toilettes n’invitent pas forcément à prendre place sur la cuvette? Là encore, la spécialiste a une réponse toute faite.

Le Dr Jeffrey-Thomas estime qu’une femme devrait toujours prendre le temps de s’asseoir pour uriner, même en dehors de chez elle. Pour ce faire, elle conseille dans un premier temps d’essuyer soigneusement la lunette des toilettes publiques à l’aide d’une lingette humide et de papier toilette, avant d’y prendre place. Si cela est trop contraignant, il est tout à fait acceptable pour la médecin de s’asseoir sans passer de lingette: «Ce n’est pas la vulve, mais la peau des cuisses qui touche la lunette des toilettes. La peau est là pour protéger des bactéries. Il n’y a aucune crainte à avoir», affirme-t-elle.

Quelle est votre astuce pour faire pipi sereinement lorsque vous êtes en vadrouille?

Ton opinion

16 commentaires