Football: Messi snobé au Ballon d’Or: «Ils ont insulté le football»

Publié

FootballMessi snobé au Ballon d’Or: «Ils ont insulté le football»

La star du PSG, Lionel Messi, ne figure pas dans les 30 nominés au Ballon d’Or 2022. Ce qui a provoqué quelques remous dans la presse argentine, où un journaliste a évoqué un manque de respect.  

par
Cyrill Pasche
Septuple vainqueur du Ballon d’Or, dont la dernière fois en 2021, Lionel Messi ne figure pas dans la liste des 30 nominés cette année et ce pour la première fois depuis 2005. 

Septuple vainqueur du Ballon d’Or, dont la dernière fois en 2021, Lionel Messi ne figure pas dans la liste des 30 nominés cette année et ce pour la première fois depuis 2005. 

AFP

Pas trace de Lionel Messi dans la liste des 30 nominés au Ballon d’Or 2022! En Argentine, la nouvelle est plutôt mal passée, comme l’a relaté le RMC Sports. «Ils n'ont pas offensé Messi, ils ont insulté le football», a ainsi déploré Gastón Recondo, un journaliste argentin du média TyC Sports qui n’en revient pas que Messi, encore vainqueur de la distinction l’année dernière, ait été ignoré. 

Le chroniqueur n’en démord pas: le fait que le magazine spécialisé France Football ait snobé Lionel Messi, septuple Ballon d’or, est tout simplement un crime de lèse-majesté et un flagrant manque de respect.

Lionel Messi, désormais au Paris Saint-Germain, a remporté le Ballon d’Or à sept reprises. 

Lionel Messi, désormais au Paris Saint-Germain, a remporté le Ballon d’Or à sept reprises. 

AFP

D’autant plus que le Portugais Cristiano Ronaldo, lui, figure bel et bien dans la liste des 30. «On ne sait pas s'il faut être agacé, en colère, rire, se moquer. Nous devons respecter les opinions de chacun, mais la question est de savoir si nous devons accepter docilement le manque de respect», a interrogé le chroniqueur argentin. 

«Pour les Français, il y a 30 joueurs qui étaient meilleurs que Messi…»

Gastón Recondo, chroniqueur argentin remonté. 

Gastón Recondo a encore rajouté une couche en dénonçant les choix du magazine francais, organisateur de la récompense suprême. «Pour les Français, il y a 30 joueurs qui étaient meilleurs que Messi. (...) Trente. 30. Pas 3, pas 5, pas 10. trente!», s’est emporté le journaliste, non sans une pointe d’ironie. 

Ton opinion

4 commentaires