Ligue 1 - 18e journée – Metz en position délicate après son échec à Caen
Publié

Ligue 1 - 18e journéeMetz en position délicate après son échec à Caen

Lanterne rouge provisoire au coup d'envoi, Caen s'est sorti de la zone rouge en prenant le meilleur sur un Metz peu en verve (3-0), dimanche, pour la 18e journée de Ligue 1.

Milan Bisevac s'est fait expulser un peu avant l'heure de jeu.

Milan Bisevac s'est fait expulser un peu avant l'heure de jeu.

AFP/Charly Triballeau

Programmé samedi soir, mais reporté en raison du brouillard, ce match a permis aux Normands de se donner un peu de visibilité en portant leur total à 18 points, ce qui les propulse à la 16e place, devançant leurs hôtes à la différence de but. Caen compte, en outre, un match en retard à Nantes, déjà reporté au 18 janvier à cause du brouillard et ira à Monaco mercredi pour clore la phase aller.

Organisés en 5-4-1 en phase défensive et en 3-4-3 en phase offensive, les hommes de Patrice Garande ont fait preuve d'une implication qui leur a parfois fait défaut dernièrement. Même si l'expulsion de Milan Bisevac, peu avant l'heure de jeu, les a aidé, une tête décroisée de Yann Karamoh(20), une frappe enroulée de Ivan Santini (61) - 8e réalisation de la saison - en un but chanceux de Pape Sané (90+1) leur ont offert leur première victoire depuis début novembre.

Dix matchs sans but

Ils peuvent cependant remercier Matthieu Dreyer préféré, dans les buts, à Paul Reulet, trop fébrile, en attendant le retour de Rémy Vercoutre après la trêve. L'ancien troyen, solide sur des tentatives de Ismaila Sarr (12, 75) ou sur la tête de Simon Falette (77), a permis à Caen de terminer le match sans prendre de but pour la 4e fois de la saison seulement.

Pour Metz, qui compte aussi un match en moins, avec l'interruption de Metz-Lyon en raison de jets de pétards par ses supporters, la situation devient délicate. Les Messins, qui ont déjà terminé 10 matches sur 17 sans marquer de but, devront impérativement retrouver le chemin du but contre Guingamp mercredi.

(L'essentiel/AFP)

Réaction d'Hinschberger

«Je suis partagé. Le score est lourd», a confié Philippe Hinschberger, l'entraîneur de Metz, à l'issue de la rencontre. «Caen est mieux rentré dans son match que nous offensivement. Nous on a été pendant 25 minutes trop timides, pourtant on avait la place de jouer au milieu.»

Résultats - 18e journée

Vendredi

Angers - Nantes 0-2

Samedi

Guingamp - PSG 2-1

Rennes - Bastia 1-2

Toulouse - Nancy 1-1

Lorient - Saint-Étienne 2-1

Montpellier - Bordeaux 4-0

Dimanche

Caen - Metz 0-3

Nice - Dijon 2-1

Marseille - Lille

Monaco - Lyon

Ton opinion