NBA – Miami domine les Lakers et prend la tête à l'Est
Publié

NBAMiami domine les Lakers et prend la tête à l'Est

Miami s'est emparé de la 1re place à l'Est, grâce à sa victoire contre les Lakers, conjuguée aux défaites surprises de Brooklyn et Chicago, à Minnesota et Orlando, dimanche en NBA.

Miami a eu chaud mais le Heat est sorti vainqueur de son duel avec les Lakers.

Miami a eu chaud mais le Heat est sorti vainqueur de son duel avec les Lakers.

Jesse D. Garrabrant

Le Heat a eu chaud: menant de 26 points en fin de première période, après avoir profité des errances défensives adverses et d'une adresse insolente derrière l'arc (11/16, 15/33 finalement), les Floridiens se sont endormis. Et dans le sillage de LeBron James (33 pts, 11 rbds), épaulé par Russell Westbrook, très propre (24 pts, à 9/15, 9 passes, 9 rbds), L.A. s'est rapproché à quatre unités dans la dernière minute, sans néanmoins forcer le destin.

Du côté de Miami, privé de Kyle Lowry et Tyler Herro, Jimmy Butler a été en mode triple-double (20 pts, 12 passes, 10 rbds) et Duncan Robinson a fait ce qu'il sait faire de mieux, jouer les snipers à longue distance (6/11, 25 pts). Le Heat chipe le leadership à Brooklyn, tombé à Minnesota (136-125), malgré Kyrie Irving (30 pts).

Les Nets ont manqué de sérieux en défense et les Wolves (52,2% de réussite) en ont profité, à l'image d'Anthony Edwards (25 pts), D’Angelo Russell (23 pts, 10 passes) et Karl-Anthony Towns auteur de quinze de ses 23 points dans le dernier quart-temps.

Les Bulls auraient pu en profiter pour repasser en tête, mais encore aurait-il fallu qu'il évitent de sombrer à Orlando (114-95) où seul DeMar DeRozan a surnagé (41 pts), en vain. Chicago glisse en 3e position, trois rangs devant Philadelphie, facile vainqueur à San Antonio, grâce à Joel Embiid (38 pts, 12 rbds).

À la 7e place demeure Charlotte, bien que battu (113-91) à domicile par Atlanta, toujours 12e mais qui confirme son réveil, avec ce quatrième succès d'affilée devant beaucoup à Trae Young (30 pts). C'est à Washington qu'a eu lieu le carton du jour, à savoir 51 points plantés (10 rbds, 7 passes) par Jayson Tatum, lors de la victoire (116-87) de Celtics remontant à la 8e place.

Les Knicks (11e) se sont quant à eux repris après trois revers consécutifs au Madison Square Garden, au détriment des Clippers (110-102), grâce notamment à RJ Barrett (28 pts, 14 rbds). Dans le duel entre frenchies, le New-Yorkais Evan Fournier (14 pts) a été plus en vue que l'"Angeleno" Nicolas Batum (6 pts, 3 passes).

À l'Ouest, les Warriors (2e) se sont imposés de justesse face au Jazz (4e), non sans remercier l'arceau, sur lequel le ballon a roulé puis rebondi en dehors? après le shoot au buzzer de Bojan Bogdanovic (21 pts).

Sans Klay Thompson (genou), ni Draymond Green (lombaires) et malgré un Stephen Curry en grosse panne d'adresse (13 pts, un seul tir primé inscrit en 13 tentatives, 6 passes), Golden State s'en est sorti en s'appuyant sur une bonne défense et Jordan Poole (20 pts). En face, il a aussi manqué Donovan Mitchell pour l'impact offensif, Rudy Gobert étant limité à 12 points, tout en continuant de dominer les raquettes (18 rbds).

Du coup, les Warriors reprennent un peu de distance sur Memphis (3e), défait (104-91) à Dallas (5e), au terme d'un face-à-face de haute volée entre Luka Doncic (37 pts, 11 rbds, 9 passes, 3 interceptions) et Ja Morant (35 pts, 13 rbds, 6 passes). A Denver, enfin, pas de 5e triple-double d'affilée pour Nikola Jokic (34 pts, 9 rbds, 8 passes), qui a néanmoins porté les Nuggets (6e) à la victoire (117-111) contre Détroit.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion