FC Sion – Michel Platini a été entendu par la justice
Publié

FC SionMichel Platini a été entendu par la justice

Le président de l'UEFA a été entendu mercredi par le ministère public du canton de Vaud, chargé d'enquêter sur le litige entre le club de Mario Mutsch et l'UEFA.

Michel Platini est reparti sous la pluie, passant devant les médias sans faire de déclaration. Le directeur de la communication de l'UEFA, Alexandre Fourtoy, a déclaré pour sa part que Platini «est très heureux d'avoir pu répondre aux questions» du procureur Eric Cottier. Refusant de donner des éléments sur ce qui été dit lors de cette audience à huis clos, il a fait valoir que «ce qui est très important c'est que la justice civile et la justice sportive puissent faire leur travail». Il a également insisté sur le fait que le président de l'instance sportive avait été entendu à titre de «témoin».

Le président du FC Sion, Christian Constantin, arrivé quant à lui à 8h46, n'a pas non plus fait de commentaires aux médias. Le dirigeant sportif doit aussi être entendu par le procureur, Eric Cottier, «car l'enquête a été ouverte sur plainte du FC Sion», a déclaré un porte-parole du club, Nicolas Pillet. «Je crois qu'il sera entendu vers 14h30». Le FC Sion est en litige devant plusieurs juridictions en Suisse avec la FIFA et l'UEFA pour ne pas avoir respecté une interdiction de recrutement de joueurs. Cette interdiction lui a valu d'être exclu de l'Europa League, compétition sous l'égide de l'UEFA, organisation basée à Nyon dans le canton de Vaud.

Aucune charge n'est retenue contre Michel Platini, mais il devait expliquer comment est organisée cette compétition et l'importance du respect de la règle sportive. Le FC Sion avait saisi la justice du canton de Vaud, qui a ordonné à l'UEFA de réintégrer le club suisse dans l'Europa League, faute de quoi l'instance devra payer une amende. Mais l'UEFA ne s'est pas pliée aux mesures provisoires ou superprovisoires de la justice civile suisse, attendant une décision finale, notamment du Tribunal arbitral du sport (TAS)... juridiction que ne veut plus saisir Sion. «L'Europa League a des règles qui sont publiques. Le TAS fait partie de ces règles, peut-on jouer dans l'Europa League quand on ne suit pas ses règles?», a lancé M. Fourtoy. Le secrétaire général de l'UEFA, Gianni Infantino, est quant à lui arrivé à 10h20. Il doit également être entendu par le procureur général du canton de Vaud.

(L'essentiel Online/AFP)

«Les dirigeants de l'UEFA se contredisent»

Le président du FC Sion, Christian Constantin, a révélé mercredi que les dirigeants de l'UEFA, Michel Platini et Gianni Infantino, avaient présenté des versions contradictoires à la justice suisse dans le litige entre le club valaisan et l'Union européenne de football. Selon M. Constantin, qui a pu assister à ces auditions à huis clos, «Michel Platini a dit qu'il avait suivi les conseils du secrétaire général» et que «pour lui, le droit de l'UEFA est supérieur au droit étatique». Toujours selon le président du FC Sion, «le secrétaire général a dit qu'il a conseillé le président (Platini)» en lui recommandant de «suivre la décision du tribunal cantonal».

Ton opinion