Mobile – Microsoft et Samsung se rapprochent
Publié

MobileMicrosoft et Samsung se rapprochent

Le géant américain des logiciels Microsoft a annoncé lundi que plusieurs services supplémentaires allaient être pré-installés sur des appareils mobiles du fabricant sud-coréen Samsung.

Plusieurs services, dont Word, Powerpoint et la messagerie vidéo par internet Skype, seront bientôt pré-installés sur des appareils mobiles du fabricant sud-coréen.

Plusieurs services, dont Word, Powerpoint et la messagerie vidéo par internet Skype, seront bientôt pré-installés sur des appareils mobiles du fabricant sud-coréen.

DR

Samsung a déjà prévu d'intégrer plusieurs services Microsoft dans son nouveau smartphone S6, présenté au début du mois à Barcelone: l'application de prise de notes OneNote, le système de stockage en ligne OneDrive et la messagerie vidéo par internet Skype. D'ici fin juin, outre ces trois services, le traitement de texte Word, le tableur Excel et les présentations PowerPoint seront également pré-installés sur des tablettes informatiques de Samsung opérant sous Android, le système d'exploitation de Google, a détaillé lundi Microsoft.

Ce partenariat devrait permettre «d'amener les services de productivité mobile de Microsoft à davantage de consommateurs et de clients professionnels», souligne le communiqué du groupe. Cela entre dans le cadre des efforts menés depuis un peu plus d'un an par le nouveau patron de Microsoft, Satya Nadella, pour tenter de rattraper le retard du groupe dans le mobile, où il s'est laissé distancer par Apple et Google.

L'une des ruptures imposées par Nadella a été de ne plus réserver les logiciels vedettes du groupe aux utilisateurs de son système d'exploitation Windows, mais de les ouvrir aux écosystèmes concurrents, avec des versions compatibles avec iOS - le système d'exploitation de l'iPhone et de l'iPad d'Apple - ou Android, que Google laisse de nombreux fabricants de smartphones et tablettes utiliser. Samsung est le plus grand rival d'Apple au niveau mondial sur le marché des smartphones comme des tablettes.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion