Tennis au Luxembourg – Minella très émue après son échec au premier tour

Publié

Tennis au LuxembourgMinella très émue après son échec au premier tour

Mandy Minella a été éliminée du BGL BNP Paribas Luxembourg Open, mardi soir, par la Belge Kirsten Flipkens (6-2, 6-3). Et elle n'a pas caché son émotion.

Pour sa dixième participation à ce stade du tournoi WTA luxembourgeois, l'Eschoise a chuté hier au premier tour... pour la dixième fois.

Pour sa dixième participation à ce stade du tournoi WTA luxembourgeois, l'Eschoise a chuté hier au premier tour... pour la dixième fois.

Editpress/Marcel Nickels

Devant la presse, Mandy Minella n'a pas pu retenir ses larmes. Tellement déçue d'avoir été sortie mardi soir pour la dixième fois en dix participations au tableau principal, dès le premier tour de «son» BGL BNP Paribas Luxembourg. Épuisée aussi par sa saison, celle du retour jusqu'aux portes du top 100 mondial (113e) après son interruption en 2017, pour donner naissance à sa fille.

Battue (6-2, 6-3) en 1h11' de jeu par la Belge Kirsten Flipkens, 52e mondiale, l'Eschoise n'a jamais pu bousculer une adversaire solide. «Ma saison a été longue et dure et je suis au bout du rouleau. Je suis déçue de ne pas avoir pu montrer ici mon niveau de cette année à tous les gens qui m'ont bien encouragée. Je n'ai rien pu donner, a réagi l'Eschoise. J'avais l'impression d'être fragile. (...) Physiquement, j'ai été malade après la Chine et je n'ai pas pu travailler assez bien. Mentalement, je n'arrivais pas à croire en moi. Je n'étais pas là sur tous les points. Contre ce type de joueuse ça ne suffit pas».

Inconstante face à une Belge variant très bien le jeu et commettant peu d'erreurs, Minella a vite été menée (3-0). Elle n'a ensuite pas pu convertir ses deux balles de break pour revenir à 4-3. Dans le second set, poussée par son public, elle a pris le service de Flipkens (2-1), mais la Belge a aussitôt débreaké avant de s'imposer. Si elle avoue déjà rêver «des plages de Majorque», Mandy Minella jettera ses dernières forces en double à Kockelscheuer, puis au Kyotec Open à Pétange (27 octobre-3 novembre).

(L'essentiel/Nicolas Martin)

Les autres matchs

Pas de souci pour l'Espagnole Garbine Muguruza, numéro 13 mondiale, tombeuse de la Suissesse Stefanie Voegele (6-4, 6-4), ni pour sa compatriote Carla Suarez-Navarro qui a écarté la Tchèque Kristyna Pliskova (6-3, 6-4). Grande habituée de Kockelscheuer, l'Allemande Andrea Petkovic a démarré fort face à la Belge Alison Van Uytvanck (6-3, 6-4) tandis que la Française Fiona Ferro à surpris la Roumaine Monica Niculescu titrée en 2016 au Luxembourg (4-6, 7-6, 6-0).

Ton opinion