Football – Miralem Pjanic: «Je ne pense pas à un départ»

Publié

FootballMiralem Pjanic: «Je ne pense pas à un départ»

Après un début de saison délicat, Miralem Pjanic revient en grâce à la Roma.

Le coach aime un jeu plus direct. Il veut se porter très vite vers l'avant. Moi, je suis plus un joueur de construction.

Le coach aime un jeu plus direct. Il veut se porter très vite vers l'avant. Moi, je suis plus un joueur de construction.

dr

L'essentiel: Comment vous sentez-vous?

Miralem Pjanic: Mieux qu'il y a quelques semaines. Je joue plus et ça me fait plaisir.

Comment expliquer ce début de saison difficile?

Il y a eu un changement de staff (Znedek Zeman a remplacé Luis Enrique à la tête de la Roma) et je me suis blessé en début de saison. Une équipe s'est mise en place sans moi. Il a donc fallu patienter avant de l'intégrer.

Ce changement de staff a-t-il entraîné un changement tactique?

Oui. Le coach aime un jeu plus direct. Il veut se porter très vite vers l'avant. Moi, je suis plus un joueur de construction.

C'est pour cela que vous n'étiez pas titulaire?

Peut-être... Mais, c'est à moi de m'adapter à la tactique. Je travaille tous les jours pour m'imposer dans cette équipe.

Avez-vous douté un moment, notamment lorsque vous n'étiez pas titulaire?

Non, car j'ai confiance en mes capacités. Je peux faire évoluer mon jeu, c'est comme cela qu'on progresse. Et puis, le club m'a beaucoup soutenu pendant cette période.

Certaines rumeurs circulent, notamment sur un transfert à Tottenham cet hiver?

Je sais mais je ne pense pas à un départ. D'ailleurs, la Roma a été très claire sur le sujet, pas question de parler de transfert. J'ai encore trois ans de contrat et même si tout va très vite dans le football je compte rester. Rome est une ville de foot, les supporters sont à fond derrière nous.

Que peut espérer la Roma dans ce championnat?

Ce qui est rageant, c'est que nous perdons des points bêtes. Nous avons battu le Torino lundi (2-0, Pjanic a marqué le second but). Nous jouons Pescara puis Sienne. Nous devons réussir un 9 sur 9. Ce sera compliqué, mais lorsqu'on est la Roma, on doit réussir ce genre de série.

Aujourd'hui, quel est le véritable niveau de la Roma?

Pour moi, nous pouvons entrer dans le tiercé de tête. À nous désormais de le démontrer sur le terrain.

Recueilli par Saïd Kerrou

Ton opinion