Guerre en Ukraine: Les missiles russes ont fait au moins 11 morts

Guerre en UkraineLes missiles russes ont fait au moins 11 morts

La Russie a lancé l'assaut sur l'Ukraine, le 24 février, à l'aube. Depuis, les sanctions contre le pays de Poutine se multiplient et les Ukrainiens, résistant tant bien que mal, subissent la guerre. Suivez la situation en direct.

par
L'essentiel
1 / 648
26.01 Les missiles russes tombés sur l'Ukraine jeudi matin ont fait au moins 11 morts.

26.01 Les missiles russes tombés sur l'Ukraine jeudi matin ont fait au moins 11 morts.

AFP
24.01 Berlin donne son feu vert à la livraison de chars Leopard à l'Ukraine, qui les réclamait avec insistance face à l'invasion russe, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement allemand.

24.01 Berlin donne son feu vert à la livraison de chars Leopard à l'Ukraine, qui les réclamait avec insistance face à l'invasion russe, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement allemand.

AFP
23.01 L’Union européenne a accordé lundi un nouveau financement de 500 millions d’euros pour des fournitures d’armements à l’Ukraine et a alloué 45 millions d’euros pour la formation des militaires ukrainiens dans l’UE.

23.01 L’Union européenne a accordé lundi un nouveau financement de 500 millions d’euros pour des fournitures d’armements à l’Ukraine et a alloué 45 millions d’euros pour la formation des militaires ukrainiens dans l’UE.

EyePress via AFP

Ton opinion

jeudi, 26.01.2023
14:53

Au moins 11 morts jeudi dans les frappes russes en Ukraine

Au moins 11 personnes ont été tuées et 11 autres blessées jeudi dans les nouvelles frappes russes d'ampleur en Ukraine ayant visé notamment des installations énergétiques, ont annoncé les services de secours ukrainiens.

«Onze personnes ont été blessées et, malheureusement, 11 autres sont décédées», a déclaré à la télévision ukrainienne le porte-parole des secours, Oleksandre Khorounejy. Il a précisé que 11 régions avaient été touchées au total.

12:49

La Russie utilise ses soldats «comme de la chair à canon»

«Les combats s’intensifient» dans l’est de l'Ukraine où les forces russes sont «en supériorité numérique» notamment dans la zone de Bakhmout, a relevé mercredi soir la vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Maliar.

Selon un sergent, qui répond au nom de guerre d'«Alkor», «la bataille a été rude» car les Ukrainiens étaient en infériorité numérique. «Nous tirons, encore et encore, mais, après cinq minutes, une nouvelle vague de 20 ennemis nous arrive dessus», dit-il. «Leur nombre est énorme. Ils utilisent leurs soldats comme de la chair à canon».

Selon l’Institute for the Study of War, la Russie semble multiplier les offensives sur la ligne de front pour «disperser» les forces ukrainiennes afin de «créer les conditions d’une opération offensive décisive», probablement dans l’Est ukrainien.

11:28

L'armée ukrainienne dit avoir abattu 47 des 55 missiles russes tirés jeudi

La défense antiaérienne a abattu 47 des 55 missiles tirés jeudi par la Russie sur l'Ukraine, a annoncé le commandant en chef des forces armées ukrainiennes Valery Zaloujny.

La défense antiaérienne a «détruit 47 missiles de croisière dont 20 près de la capitale» Kiev, a-t-il dit sur Telegram. Au total, les Russes ont effectué 55 tirs de missiles depuis les airs et la mer, a ajouté Valery Zaloujny.

La ministre française des Affaires étrangères en visite à Odessa

La cheffe de la diplomatie française est arrivée jeudi à Odessa, dans le sud-ouest de l'Ukraine, pour une visite destinée à afficher le soutien de la France à l'Ukraine à l'approche du premier anniversaire de l'invasion du pays par la Russie, a-t-elle annoncé dans un tweet.

«À Odessa! Pour marquer le soutien de la France à la souveraineté de l'#Ukraine, aujourd'hui comme hier», a twitté Catherine Colonna alors que deux sites énergétiques essentiels de la région d'Odessa ont été endommagés dans une nouvelle salve massive de missiles russes contre l'Ukraine jeudi matin.

10:04

L'Allemagne compte livrer ses chars Leopard à l'Ukraine «fin mars, début avril»

L'Allemagne compte livrer les chars Leopard 2 promis à l'Ukraine «fin mars, début avril», a déclaré jeudi le ministre de la Défense Boris Pistorius.

«Il est prévu que nous ayons la compagnie fin mars début avril» en Ukraine, a déclaré le ministre lors d'une visite aux troupes de la Bundeswehr en Saxe-Anhalt (est). La formation de soldats ukrainiens au maniement de blindés légers Marders débutera «d'ici fin janvier» en Allemagne et la formation sur les Leopard suivra «un peu plus tard», a-t-il ajouté.

09:25

L'électricité est coupée à Kiev et dans trois régions

Des coupures d'électricité «d'urgence» ont été déclenchées jeudi matin à Kiev et dans trois régions sur fond d'attaques de missiles russes sur l'Ukraine, a annoncé la compagnie d'électricité privée DTEK.

«C'est une mesure de prévention qui permettra d'éviter des dommages importants aux infrastructures électriques si les missiles de l'ennemi atteignent leur but», a précisé le groupe sur Telegram. Outre la capitale, les coupures sont en vigueur dans sa région ainsi que dans celles d'Odessa (sud) et de Dnipropetrovsk (centre-est), selon DTEK.

09:14

Le Kremlin dénonce «l'engagement direct» des Occidentaux dans le conflit

Le Kremlin a dénoncé jeudi «l'engagement direct» des Occidentaux dans le conflit en Ukraine, après l'annonce de la livraison de dizaines de chars européens et américains à Kiev.

«À Moscou, nous considérons cela comme un engagement direct dans le conflit et nous voyons que (cet engagement) grandit», a dit à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

08:55

Un mort et deux blessés à Kiev après les frappes russes

Une personne a été tuée et deux autres blessées dans des frappes russes contre Kiev jeudi matin, a annoncé le maire de la capitale ukrainienne Vitali Klitschko.

«Nous avons des informations sur un mort et deux blessés» dans le quartier de Golosiïvsky, dans le sud de la ville, a-t-il écrit sur Telegram. De son côté, l'administration militaire de Kiev a précisé qu'il s'agissait de débris d'un missile abattu.

Vitali Klitschko, maire de Kiev.

Vitali Klitschko, maire de Kiev.

AFP

08:51

Deux sites énergétiques touchés par des frappes russes près d'Odessa

Deux sites énergétiques essentiels de la région d'Odessa (sud) ont été endommagés dans une nouvelle salve massive de missiles russes contre l'Ukraine jeudi matin, ont annoncé les autorités locales.

«Deux sites d'infrastructures énergétiques cruciaux de la région d'Odessa ont été endommagés», a déclaré le chef de l'administration militaire du district d'Odessa dans un communiqué. La frappe n'a pas fait de blessés, a-t-il précisé appelant les habitants de la ville à rester dans les abris.

08:28

Explosion à Kiev, «plus de quinze missiles de croisière russes» abattus

Une explosion a retenti à Kiev jeudi matin au moment d'une attaque massive de missiles russes sur l'Ukraine pendant laquelle «plus de 15» projectiles tirés sur la capitale ont été abattus, ont annoncé les autorités.

«Une explosion à Kiev! Restez dans les abris», a déclaré sur Telegram le maire de la capitale ukrainienne, Vitali Klitschko, qui a fait état d'un mort et deux blessés.

08:20

L'Ukraine visée par «plus de trente missiles» russes

Une attaque de missiles était en cours jeudi matin contre l'Ukraine, visée par «plus de trente missiles russes», a indiqué le porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne à la télévision.

«Six Tu-95 ont décollé de la région (russe) de Mourmansk et lancé des missiles. Nous attendons plus de 30 missiles» au total, a indiqué Iouri Ignat alors que des médias ont déjà rapporté des explosions dans plusieurs régions et des gouverneurs ont fait état du fonctionnement de la défense antiaérienne.

07:00

L'Ukraine dit avoir abattu 24 drones russes pendant la nuit

L'Ukraine a annoncé jeudi matin avoir abattu un ensemble de 24 drones kamikazes lancés par la Russie au cours de la nuit. «Selon les données préliminaires, l'ennemi a utilisé 24 drones Shahed» de fabrication iranienne, a indiqué l'armée de l'air ukrainienne sur Telegram. «Tous les 24 ont été détruits» par les forces ukrainiennes, a-t-elle ajouté.

06:48

Après les chars, Zelensky réclame des missiles de longue portée et des avions de combat

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a réclamé à ses alliés occidentaux des missiles de longue portée, ainsi que des avions de combat, après le feu vert de Washington et Berlin à l'envoi de chars lourds à Kiev à l'issue d'âpres discussions. Le dirigeant ukrainien a indiqué avoir répété sa demande auprès du secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, lors d'un entretien téléphonique.

Volodymyr Zelensky a également de nouveau remercié le président américain Joe Biden et le chancelier allemand Olaf Scholz pour avoir donné leur feu vert dans la journée à l'envoi de chars de combat occidentaux en Ukraine, une première depuis le début de l'invasion russe en février 2022.

Pour autant, il a tenu à souligner que «la clé», selon lui, pour renverser les forces russes sur le champ de bataille était maintenant «la vitesse et le volume» des livraisons de ces chars lourds à son armée.

mercredi, 25.01.2023
20:10

Zelensky salue «une étape importante pour la victoire finale»

Les annonces de livraisons de chars lourds occidentaux à Kiev sont «une étape importante pour la victoire finale», a salué mercredi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui réclamait de tels engins depuis plusieurs mois.

«Merci à Joe Biden pour une nouvelle décision puissante de fournir des (chars) Abrams à l’Ukraine. Reconnaissant envers les Américains pour leur soutien», a-t-il affirmé sur Twitter. «Aujourd’hui, le monde libre est uni comme jamais auparavant avec un objectif commun: la libération de l’Ukraine», a-t-il ajouté.

17:51

Les chars lourds occidentaux «seront déterminants pour notre future victoire»

Les chars lourds occidentaux «seront déterminants pour notre future victoire», a affirmé mercredi la présidence ukrainienne après l'annonce du feu vert de Washington et de Berlin à l'envoi de ces blindés à Kiev pour combattre l'invasion russe.

«Une journée historique. Un de ces jours qui sera déterminant pour notre future victoire», s'est félicité sur le réseau social Telegram Andriï Iermak, le chef de l'administration présidentielle. «L'essentiel est que ce ne soit que le début. Nous avons besoin de centaines de chars», a-t-il martelé.

17:51

Londres appelle les Occidentaux à «intensifier» encore leur soutien à l'Ukraine

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a appelé mercredi ses alliés occidentaux à «intensifier» encore leur soutien à l'Ukraine face à l'invasion russe, après leur décision «collective et décisive» de fournir des chars à l'armée de Kiev.

Lors d'un appel téléphonique avec les dirigeants américain, français, allemand et italienne, «le Premier ministre a déclaré qu'il était désormais clair que la Russie était sur la défensive et que les partenaires internationaux disposaient d'une fenêtre pour accélérer les efforts visant à garantir une paix durable en Ukraine», a indiqué Downing Street dans un communiqué, ajoutant: «Il a appelé les alliés à intensifier leur soutien dans les semaines et les mois à venir».

La livraison de chars à l'Ukraine n'est pas une «menace offensive contre la Russie», affirme Biden

La livraison de chars à l'Ukraine n'est pas une «menace offensive contre la Russie», a affirmé mercredi le président américain Joe Biden après l'annonce du feu vert de Washington et de Berlin à l'envoi de ces véhicules à Kiev pour combattre l'invasion de Moscou.

Ces livraisons et l'aide militaire s'inscrivent dans le cadre «de l'engagement de pays à travers le monde, menés par les États-Unis, à aider l'Ukraine à défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale. Il ne s'agit pas d'une menace offensive contre la Russie», a-t-il déclaré lors d'une brève allocution.

17:47

La Norvège va envoyer des chars Leopard 2 à l'Ukraine

La Norvège va envoyer des chars de combat Leopard 2 à l'Ukraine dans le cadre des donations occidentales, a annoncé mercredi son ministre de la Défense.

«La Norvège et le gouvernement soutiennent le don de chars de combat à l'Ukraine. La Norvège va participer», a déclaré le ministre Bjørn Arild Gram dans une interview à la télévision publique NRK. Il s'agira de la variante du char de fabrication allemande Leopard 2 en service dans l'armée norvégienne, a-t-il précisé, sans donner le nombre de tanks concernés.

17:02

Les États-Unis vont livrer 31 chars Abrams à l'Ukraine, annonce un haut responsable américain

Washington va livrer 31 chars Abrams à l'Ukraine pour l'aider à combattre l'invasion russe, a annoncé mercredi un haut responsable américain, après des semaines de tergiversations.

«Les États-Unis vont envoyer 31 chars Abrams à l'Ukraine», «dans la droite ligne de nos efforts en vue de fournir à l'Ukraine les capacités dont elle a besoin pour continuer à mieux se défendre», a-t-il déclaré à des journalistes.

17:07

Biden appelé Macron, Scholz, Meloni et Sunak

«Le président Biden a parlé ce matin avec le président français Macron, le chancelier allemand Scholz, la Première ministre italienne Meloni et le Premier ministre britannique Sunak dans le cadre de notre étroite coordination sur le soutien à l'Ukraine», a tweeté sa porte-parole Karine Jean-Pierre, au moment où est attendue une annonce sur une livraison de chars Abrams à Kiev.