Nomination: Mohammed ben Zayed élu président des Émirats arabes unis
Publié

NominationMohammed ben Zayed élu président des Émirats arabes unis

Le prince héritier d'Abou Dhabi Mohammed ben Zayed, a été élu samedi président de la riche monarchie du Golfe, succédant à son demi-frère, Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, mort la veille.

(FILES) In this file handout photo taken and released by the Saudi Royal Palace on May 31, 2019 shows Abu Dhabi's Crown Prince Sheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan attending the Gulf Cooperation Council (GCC) held at al-Safa Royal Palace in the Saudi holy city of Mecca. - The UAE's long-time de facto ruler Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan was elected as president on May 14, 2022, official media said, a day after the death of former leader Sheikh Khalifa. (Photo by BANDAR AL-JALOUD / Saudi Royal Palace / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO /  SAUDI ROYAL PALACE / BANDAR AL-JALOUD " - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

AFP

Le prince héritier d'Abou Dhabi Mohammed ben Zayed, déjà considéré comme le dirigeant de facto des Émirats arabes unis, a été élu samedi président de la riche monarchie du Golfe, succédant à son demi-frère, Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, mort la veille. Mohammed ben Zayed, dit «MBZ», «a été élu à l'unanimité» par les membres du Conseil suprême de la fédération des Émirats qui regroupe sept émirats dont ceux d'Abou Dhabi et de Dubaï, a indiqué l'agence de presse officielle WAM.

Troisième fils de cheikh Zayed ben Sultan Al-Nahyane, premier président et père-fondateur de la fédération des Émirats, «MBZ», prince héritier de la capitale et émirat d'Abou Dhabi, était déjà aux commandes depuis qu'un accident cérébral en janvier 2014 avait écarté Khalifa ben Zayed Al-Nahyane. Mohammed ben Zayed a «remercié» les cheikhs du Conseil suprême fédéral «pour leur confiance». L'élection de «MBZ» officialise sa position de leader du riche pays pétrolier de quelque 10 millions d'habitants.

Sous sa direction, les Émirats ont mené une politique plus affirmée sur la scène internationale. Pays allié de l'Arabie saoudite et des États-Unis, les Emirats de «MBZ» ont été le premier pays du Golfe à normaliser en 2020 les relations avec Israël. «MBZ» est aussi largement considéré comme celui qui a envoyé en 2015 des troupes émiraties au Yémen, dans le cadre d'une coalition menée par l'Arabie saoudite contre les rebelles Houthis.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires