Sécurité au Luxembourg – Moins d'accidents avec les passages piétons en 3D?

Publié

Sécurité au LuxembourgMoins d'accidents avec les passages piétons en 3D?

LUXEMBOURG - Le président de la sécurité routière, Paul Hammelmann, estime qu’il y a urgence à endiguer les accidents de piétons au Luxembourg.

Avec les quatre accidents du week-end dernier, ce sont 24 piétons qui ont été renversés depuis le début de l'année. «C'est une véritable catastrophe. On ne peut plus continuer comme cela», lance Paul Hammelmann, le président de la sécurité routière, qui dénonce «une inflation» des passages piétons dans le pays. «Il y a en beaucoup trop, du coup, les automobilistes ne les respectent plus. En outre, ils sont souvent au mauvais endroit et très mal signalés ou éclairés».

Le président de la sécurité routière pointe également le comportement de certains piétons, «qui oublient de regarder autour d'eux se pensant protégés ou qui ont des écouteurs sur les oreilles». Paul Hammelmann milite pour le recours aux passages piétons en 3D, même si le groupe de travail «Sécurité routière» n'y est pas favorable. «Il estime que les automobilistes seraient surpris et amenés à freiner brusquement. Mais le système a fait ses preuves dans des pays comme l'Autriche ou la France».

De son côté, le ministère réaffirme sa volonté d'arriver à zéro mort et zéro blessé. Le 27 janvier prochain, en collaboration avec la police et la sécurité routière, il mènera une action place Guillaume, dans la capitale, avec distribution de brassards auto-réfléchissants. En outre, l'opération «Gitt siichtbar» («Réfléchissez»), destinée à sensibiliser autant les piétons que les automobilistes sur la nécessité d'être vu et de redoubler de vigilance, sera reconduite.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Ton opinion