Fonds de compensation – Moins de rendement mais plus d’éthique
Publié

Fonds de compensationMoins de rendement mais plus d’éthique

LUXEMBOURG - Les futurs pensionnés souhaitent que le Fonds de compensation au régime général de pension investisse davantage dans des actifs à la plus-value sociale et environnementale plus importante.

Le critère écologique est important pour les sondés. (DR)

Le critère écologique est important pour les sondés. (DR)

Après la mise en lumière d’investissements dans des entreprises liées aux mines à sous-munitions ou dans le nucléaire, Etika, association sans but lucratif qui a pour objet de promouvoir des financements alternatifs, a commandé un sondage auprès de TNS-ILReS afin de connaître le sentiment des futurs pensionnés. Et le résultat est sans appel: ils sont 73% à estimer important voire très important que le Fonds de compensation investisse dans des actifs financiers respectant des critères autres que financiers. Ils sont plus de la moitié (55%) à accepter l’idée d’un rendement financier moins important si la plus-value sociale et environnementale est plus importante.

Les critères les plus importants à leurs yeux sont le respect du code et des conditions de travail, des droits de l’Homme et la défense de l’environnement. 55% des sondés estiment très important de ne pas investir dans l’industrie de l’armement.

À noter toutefois qu’ils sont plus nombreux (35% contre 30%) à refuser que le risque financier soit supérieur.

(MC/L'essentiel Online)

Le Fonds de compensation (FDC) est un établissement public qui a été mis en place pour «garantir la pérennité du régime général de pension» (loi du 6 mai 2004) grâce entre autres à des placements.

Ton opinion