Vols au Luxembourg: Moins de violence mais plus de victimes

Publié

Vols au LuxembourgMoins de violence mais plus de victimes

LUXEMBOURG - Le nombre de victimes de vols avec violence a été quasiment divisé par deux, par rapport à 2013, mais celui des victimes de vols sans violence a bondi.

par
Marion Chevrier
Près de 17% des résidents ont été touchés par un vol sans violence.

Près de 17% des résidents ont été touchés par un vol sans violence.

DR

Au cours de ces cinq dernières années, 11 902 personnes ont subi des vols avec violence, soit 2,3% de la population. C'est presque moitié moins que la dernière enquête publiée en 2013 (4%), note le Statec dans une étude sur l'atteinte aux biens publiée jeudi. En revanche, le nombre de victimes de vols sans violence a bondi, passant de 12,8% à 16,8%. Les jeunes de 16-24 ans sont les plus exposés à ce type de vol: près d'un quart d'entre eux y a été confronté contre moins de 15% des plus de 65 ans.

La fraude à la consommation - qui se rapporte à des situations où la personne a subi une escroquerie pendant l'achat ou le paiement d'un service ou d'un bien - reste stable à 17,9% (contre 17,6%).

Près de 18% des résidents ont subi une fraude à la carte bancaire

C'est le délit le plus répandu en ce qui concerne l'atteinte aux biens: selon le Statec, 17,7% des résidents ont subi directement ou indirectement (un membre de leur ménage) une fraude dans le cadre de l'utilisation de la carte bancaire. Viennent ensuite les cambriolages ou les tentatives de cambriolage: près de 13% des résidents ont été touchés en 2020 contre presque 19% en 2013. Le Statec note qu'il faut toutefois nuancer les chiffres de 2020 en la matière, les cambrioleurs ayant été sans doute découragés en période de confinement et de télétravail pendant la crise sanitaire.

Les régions les plus touchées sont celles qui sont les plus densément peuplées. Plus de 15% des ménages habitant le canton de Luxembourg (812 habitants/km²) ont été victimes de cambriolages contre moins de 5% dans les cantons de Mersch et Clervaux (largement moins de 100 habitants/km²).

Les riches pas plus touchés

À noter que les vols de véhicule sont assez peu répandus: seuls 2% des ménages déclarent en avoir été victimes au cours de ces cinq dernières années. Une nette baisse par rapport à 2013 (7,3%) qui se traduit dans les statistiques de la police: 230 vols de véhicule ont été signalés en 2020 contre 367 en 2013. En revanche, les vols dans ou sur les véhicules ont légèrement augmenté: 10,4% des ménages (contre 9,8% en 2013) ont eu la désagréable surprise de s'être fait voler un rétroviseur ou des objets dans l'habitable.

Qui sont les plus touchés par les vols ou la fraude à la consommation? Le genre n'est pas très significatif, selon le Statec. Ni les revenus: «Les ménages plus riches ne sont pas plus touchés par ces délits contre la propriété que les ménages plus pauvres». À une seule exception: les fraudes à la carte bancaire et aux services bancaires en ligne. Elles touchent près d'un ménage sur cinq gagnant plus de 4ִ 200 euros par mois contre moins de 15% des ménages touchant moins de 2 400 euros par mois.

Ton opinion

13 commentaires