Molinari - De Taddeo: un couple «fragilisé»
Publié

Molinari - De Taddeo: un couple «fragilisé»

FOOTBALL - L'entraîneur du FC Metz est «fragilisé» par la défaite à Nice (1-3) samedi, d'après son président Carlo Molinari.

Le FC Metz, dernier de Ligue 1, aborde le derby lorrain contre Nancy samedi dans une atmosphère tendue. Hier, Carlo Molinari a admis que l'entraîneur du club Francis De Taddeo était «fragilisé» par la nouvelle défaite mosellane à Nice (1-3) samedi dernier. Avant d'ajouter : «Il est trop tôt pour dire quelle décision prendra le club, mais la situation nous interpelle».

Se défendant d'adresser un «ultimatum» à son entraîneur, le président du FC Metz a bien conscience de l'urgence de la situation. Il faudra gagner samedi, une performance que les Grenats n'ont réussie qu'une fois en 11 journées de championnat.

Dans ce contexte difficile, le défenseur Pascal Delhommeau, 29 ans, tente d'apporter son expérience à la jeune équipe messine. Avec Nantes, son ancien club, il était parvenu à éviter la relégation à deux reprises lors de la dernière journée de championnat. «L'ambiance est bonne. On parle beaucoup, confie-t-il. On s'est dit entre nous qu'il faut éviter de créer des groupes, rester une équipe».

À grands renforts de séances vidéo, les Grenats cherchent à comprendre ce qui leur fait défaut actuellement. Pour Pascal Delhommeau, la réponse viendra du terrain : «C'est d'abord à nous, joueurs, de nous donner à fond pour être plus efficaces. On sait bien que quand les résultats ne sont pas là, c'est l'entraîneur qui paie.
Mais samedi, ceux qui seront sur la pelouse se battront pour gagner». L'avenir de De Taddeo en dépend.

Nicolas Martin

Ton opinion