Fuites de LuxLeaks – Mon action «n'était pas préméditée»
Publié

Fuites de LuxLeaksMon action «n'était pas préméditée»

LUXEMBOURG/PARIS – Antoine Deltour, ancien auditeur de PWC, auteur présumé de fuites concernant LuxLeaks, s’est défendu mardi lors d’un passage sur le plateau de la télévision française «Canal+».

Antoine Deltour s’est de nouveau défendu à la télévision. L’auteur présumé de fuites de documents révélant les accords fiscaux entre le Luxembourg et des multinationales est resté fidèle à sa ligne de conduite, mardi, sur la chaîne française Canal+. «J’ai copié des documents chez mon ancien employeur pour alimenter un débat public sur le sujet», a-t-il justifié. Mais l'ancien auditeur de PWC se défend de tout piratage informatique. «J’ai simplement copié-collé des documents, n’importe qui a cette compétence informatique. Je n’ai contourné aucune barrière de sécurité». Il explique aussi que son action n'était «pas préméditée».

Sur le fond, Antoine Deltour n’a pas été tellement surpris par la teneur des documents qu’il a portés à la connaissance du public. Les accords fiscaux étaient selon lui «un secret de polichinelle». Mais «l’ampleur était peut-être moins connue du public, et même des politiques. «Des documents ont fuité après LuxLeaks 1», a rappelé Antoine Deltour, faisant référence à la deuxième vague de révélations qui n’émanait pas de lui. «Il y a donc énormément de lanceurs d’alertes potentiels, pas uniquement dans le secteur de la finance».

Alors qu’il a été inculpé par la justice luxembourgeoise, l’auteur présumé des fuites, qui risque jusqu'à 10 ans de prison selon son avocat William Bourdon, est resté vague quant à son avenir professionnel. Il reconnaît simplement, le sourire aux lèvres, que travailler de nouveau pour un cabinet d’audit dans le milieu de la finance «paraît difficile». En attendant le verdict de la justice, la pétition de soutien au Français a franchi le cap des 25 000 signatures.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion