Vol de smartphones – «Mon fils a été frappé au visage en plein concert»

Publié

Vol de smartphones«Mon fils a été frappé au visage en plein concert»

ESCH-BELVAL - Plusieurs dizaines de smartphones ont été dérobés lundi soir en plein concert du groupe électro Justice, à la Rockhal. Au moins l'une des victimes a été agressée lors de ces vols.

«Mon fils n'a pas eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait», raconte une mère de famille de Longwy. Son ado de 17 ans était, lundi soir, au concert de Justice, à la Rockhal. «En pleine salle, il a été frappé au visage, sans voir d'où ça venait». Et pendant que les coups tombaient, l'iPhone du jeune lycéen disparaissait. «Cela s'est produit après un quart d'heure de concert, et s'est passé très rapidement», précise la mère, dont le fils est en interruption de travail pour trois jours.

La police, contactée mardi par L'essentiel Online, annonce l'ouverture d'une enquête sur ces vols, même si elle assure ne pas avoir été alertée d'une agression. «C'est la première fois que nous avons à faire à un problème de cette ampleur, indique un porte-parole. Au total, une trentaine de smartphones ont été volés, très probablement par les membres d'une bande organisée. Le problème tient au fait qu'une fois volés, ces portables ont été immédiatement éteints, ce qui rend leur localisation impossible. L'enquête pourra avancer lorsqu'ils seront de nouveau allumés. Il se pourrait que cela se fasse au-delà des frontières du Luxembourg».

Du côté de la Rockhal, contactée mardi par L'essentiel Online, ces vols et agressions sont pris au sérieux. «Nous allons prendre les mesures adéquates pour les prochains concerts de Dream Theater, Michel Teló, et LMFAO, indique Olivier Toth, directeur de la Rockhal. Quant à ce qui s'est passé hier soir, nous étions très mécontents de devoir constater que des fans qui viennent à la Rockhal pour passer un bon moment se voient devenir victimes de vols. Toutefois, il semblerait que les faits aient été commis par des personnes bien organisées et qui semblent avoir bien observé et choisi leurs victimes. Nous étions satisfaits toutefois de voir que les services de sécurité et de la police ont été très réactifs.»

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion