Asselborn lève le ton – «Montez donc une clôture autour de la Suisse»

Publié

Asselborn lève le ton«Montez donc une clôture autour de la Suisse»

LUXEMBOURG - Invité sur le plateau d'une émission allemande, le ministre des Affaires étrangères s'est disputé avec le chef du parti évangélique suisse sur la votation de dimanche.

Jean Asselborn n'a pas caché son différend avec Christoph Mörgeli.

Jean Asselborn n'a pas caché son différend avec Christoph Mörgeli.

capture d'écran

Jean Asselborn a fermement critiqué la Suisse pour le résultat du référendum sur l'immigration massive, mercredi soir, sur le plateau du talkshow Anne Will. «La Suisse s'est trompée lors de sa décision contre les immigrés», a lancé le ministre des Affaires étrangères. «La libre circulation des personnes est l'un des acquis les plus significatifs de l'UE, auquel on a longtemps travaillé, a-t-il souligné. Elle ne pourra être changée ni dans l'UE ni dans les pays qui ont signé des accords avec l'UE. Nous ne voulons pas que la Suisse s'isole».

Des propos que n'a pas voulu accepter Christoph Mörgeli, chef du parti évangélique suisse (PEV), également invité de l'émission, qui a attaqué Asselborn. «Nous avons maintenant entendu la voix d'un fonctionnaire. Les Luxembourgeois feraient sûrement le même choix que les Suisses. Vous avez au Luxembourg un problème similaire», lui a rétorqué le politicien suisse.

Asselborn, profondément touché par ces accusations, est passé à l'offensive en exigeant que Mörgeli retire ses propos. «Je ne suis pas fonctionnaire, je suis un élu du peuple!», s'est-il énervé. «Montez donc une clôture autour de la Suisse et vivez-y en paix», l'a-t-il provoqué. L'altercation n'a pas manqué de faire les choux gras de la presse. La modératrice, Anne Will, a également été la cible de critiques pour ne pas être suffisamment intervenue lors de la prise de bec.

(L'essentiel)

Ton opinion