Aux Etats-Unis – Moqué pour son tee-shirt fait main, il tient sa revanche

Publié

Aux États-UnisMoqué pour son tee-shirt fait main, il tient sa revanche

Raillé pour avoir porté un vêtement qu'il avait lui-même bricolé, un petit garçon a bénéficié d'une vague de solidarité qui a dépassé tous les espoirs de son enseignante.

C'est la rentrée des classes à l'école élémentaire d'Altamonte (Floride). La maîtresse explique à ses élèves que la semaine suivante, ils participeront au «jour des couleurs universitaires»: les enfants devront s'habiller aux couleurs de leur université préférée. Tout enthousiaste, Jayden* annonce à son enseignante qu'il aimerait porter un tee-shirt de l'université de Tennessee, mais qu'il n'en a pas. «Nous avons discuté et avons décidé qu'il pourrait porter un tee-shirt orange, dans le même esprit», écrit Laura Snyder dans un post Facebook repéré par le New York Post.

Le grand jour arrivé, l'enfant de 8 ans se pointe à l'école avec un haut orange, sur lequel il avait soigneusement accroché une feuille de papier avec les lettres «UT» (University of Tennessee) dessinées à la main. «Il était tellement excité de me montrer son tee-shirt. J'ai été impressionnée qu'il soit allé plus loin pour créer son propre design», raconte l'enseignante sur le réseau social. La journée, cependant, tourne mal. À la pause de midi, Jayden arrive en pleurs dans la classe. Il raconte à sa maîtresse qu'à la cantine, des filles se sont moquées de son logo. «Il était effondré», explique Laura.

«Sa mâchoire s'est décrochée»

Dans l'espoir de mettre du baume au cœur de son élève, l'enseignante décide de lui offrir un tee-shirt de l'université de Tennessee. Elle lance un appel sur Facebook, espérant ainsi pouvoir entrer en contact avec des gens de cet établissement. La publication de Laura fait un véritable carton et arrive jusqu'au président de l'institution. L'université prend contact avec la prof et lui annonce qu'elle fera parvenir à Jayden un sac avec plusieurs accessoires aux couleurs de UT. Et, cerise sur le gâteau, l'université a décidé de reprendre le dessin de l'écolier pour en faire un de ses logos officiels.

Autant dire que Jayden était aux anges. «Quand je lui ai dit que son logo allait être repris et mis sur de vrais tee-shirts et que des gens voulaient l'acheter, sa mâchoire s'est décrochée. Il avait un immense sourire sur son visage, marchait fièrement et je peux dire que sa confiance en lui a grandi aujourd'hui», raconte Laura. Le vêtement portant le logo créé par Jayden a été mis en vente le 7 septembre, et l'enthousiasme a été tel que la boutique en ligne de l'université a été saturée. Une partie des fonds récoltés seront reversés à une association de lutte contre le harcèlement scolaire.

*Prénom d'emprunt

(L'essentiel/joc)

Ton opinion