Carnet noir – Mort du peintre grec Alekos Fassianos à 86 ans
Publié

Carnet noirMort du peintre grec Alekos Fassianos à 86 ans

L’artiste, connu pour ses toiles caractéristiques remplies de figures grecques, est décédé dimanche, à Athènes, des suites d’une longue maladie.

Alekos Fassianos est décédé «dans son sommeil».

Alekos Fassianos est décédé «dans son sommeil».

AFP

Le peintre grec Alekos Fassianos, 86 ans, connu pour ses personnages de la mythologie et du folklore grecs, est décédé dimanche, a annoncé sa fille, à l’AFP.

Entre la Grèce et la France

Matisse des temps modernes, Alekos Fassianos, alité depuis plusieurs mois à son domicile de Papagou, dans la banlieue d’Athènes, s’est éteint «dans son sommeil» des suites d’une longue maladie, a précisé Viktoria Fassianou.

Le coloriste aux multiples talents a partagé sa vie entre la Grèce et la France, où il a étudié la lithographie à l’Ecole nationale des Beaux-Arts et côtoyé écrivains et peintres, à l’instar de Matisse et de Picasso «qu’il admirait beaucoup».

Il avait eu 86 ans le 25 octobre, le même anniversaire que Picasso, mais il avait posé son pinceau depuis 2019, atteint d’une maladie dégénérative, avait-on appris à l’automne, lors d’une visite de son domicile.

Exposé à travers le monde

Sa fille qui préside la société Fassianos Estates et son épouse Mariza Fassianou avaient alors annoncé à l’AFP l’ouverture d’un musée à son nom à l’automne 2022 dans le centre d’Athènes.

Fassianos est connu pour ses toiles et lithographies, exposés à travers le monde, où l’on retrouve le cycliste qu’il croisait enfant en allant à la plage, la chevelure redressée par le vent telle que décrite dans ses lectures de la mythologie, les poissons de Kea, son île favorite, les vagues rondes comme dans l’Odyssée, l’oiseau aux ailes déployées, autant de signatures emblématiques de son œuvre.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion