Premier League – MU perd et Arsenal s’effondre

Publié

Premier LeagueMU perd et Arsenal s’effondre

Les Red Devils ont concédé leur première défaite de la saison en Championnat d'Angleterre, 2 à 1, chez le dernier Wolverhampton, tandis que les Gunners ont sans doute laissé filer le titre.

MU avait pourtant ouvert la marque d'entrée grâce à une superbe action individuelle de Nani (3). Mais les «Wolves« sont rapidement revenus à la marque par Elokobi (10) de la tête, avant de prendre l'avantage avant la mi-temps sur un but attribué à Doyle (40), bien qu'Elokobi puisse aussi en réclamer la paternité, à la suite d'un coup franc de Milijas.

La domination territoriale des Mancuniens en seconde période a été stérile, les attaquants se montrant en manque total d'inspiration, en particulier Wayne Rooney, transparent. Non seulement les "Red Devils" n'ont pas marqué, mais ils ne se sont pas non plus créé une seule occasion nette. En toute fin de rencontre, Manchester United aurait pu obtenir un penalty lorsqu'un centre d'Evra a frappé la main d'un défenseur dans la surface, mais l'arbitre a estimé que le geste était involontaire. Cette défaite inattendue met fin à l'espoir des «Red Devils» de rééditer l'exploit d'Arsenal, la dernière équipe à avoir remporté le championnat sans perdre un match du temps des «Invincibles» en 2003-2004.

Arsenal se fait remonter quatre buts

Elle ne met pas dans l'immédiat en danger leur position en tête de la Premier League car les «Gunners« ont laissé filer une victoire qui leur tendait les bras à Newcastle en se faisant remonter de 4-0 à 4-4 dans les 22 dernières minutes. Les Londoniens réduisent donc l'écart d'un seul point et restent à quatre longueurs du leader.

Arsenal a peut-être laissé filer le titre de champion d'Angleterre en s'effondrant en fin de match samedi à Newcastle, où les «Mapgies» ont arraché un invraisemblable match nul (4-4) après avoir été menés 4 à 0 jusqu'à 22 minutes de la fin, lors de la 26e journée. Le tournant de la rencontre a été l'exclusion d'Abou Diaby à la 50e minute. Excédé par le comportement de Joey Barton, un des joueurs les plus controversés de la Premier League, le Français a perdu son sang-froid. Victime d'un tacle sans discernement de l'Anglais, qui n'en était pas à sa première intervention brutale du match, il l'a projeté à terre en le poussant fortement à la nuque, avant de s'en prendre aussi à Kevin Nolan.

Les «Gunners» n'ont d'abord pas semblé trop souffrir de ce coup dur, mais un penalty sifflé pour une faute de Koscielny sur Best, et transformé par... Barton, a marqué le début d'une incroyable débandade. Best a réduit la marque à la 75e minute, puis un nouveau penalty de Barton, sévèrement sifflé pour une faute peu évidente de Rosicky, a achevé de tétaniser les hommes d'Arsène Wenger. L'Ivoirien Tioté a parachevé le miraculeux retournement de situation d'une splendide reprise de volée de 25 mètres à deux minutes de la fin.

Triplé de Tevez

Manchester City a bien réagi après avoir pris seulement un point en deux matches en battant West Bromwich à domicile (3-0) grâce à un triplé de Tevez. Avec 18 buts, l'Argentin revient à une longueur du Bulgare de MU Dimitar Berbatov au classement des buteurs. Tottenham est revenu provisoirement à égalité avec Chelsea à la quatrième place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions en battant Bolton 2 à 1.

Le choc de la 26e journée opposera dimanche les «Blues» à Liverpool. Les débuts de Fernando Torres face à ses anciens coéquipiers, moins d'une semaine après son transfert record pour 58 millions d'euros, sont très attendus.

Résultats

Samedi

Stoke City - Sunderland 3 - 2

Newcastle - Arsenal 4 - 4

Manchester City - West Bromwich 3 - 0

Everton - Blackpool 5 - 3

Aston Villa - Fulham 2 - 2

Wigan - Blackburn 4 - 3

Tottenham - Bolton 2 - 1

Wolverhampton - Manchester United 2 - 1

Dimanche

West Ham - Birmingham 0 - 1

Chelsea - Liverpool 0 - 1

Ton opinion