Muse déchaîne un tourbillon au Galaxie

Publié

Muse déchaîne un tourbillon au Galaxie

Le groupe britannique est parvenu à conquérir un Galaxie entièrement plein à craquer, dimanche soir.

Récemment élu «meilleur groupe du monde», il fallait bien surprendre les fans avec un concert original. Muse a gagné son pari dès l’intro. Les 12 000 fans ont bien dû lever les yeux pour accueillir Matthew Bellamy et ses deux acolytes. Fidèles au premier titre «Uprising», les trois Britanniques ont lancé leur spectacle, surélevés par rapport au public, depuis des piliers géants tapissés d’écrans.

Des mastodontes de chansons pop, des hymnes dignes d’un stade de foot et des guitares dures s’ensuivent. Muse prouve qu’il maîtrise à la fois les ambiances classiques ou «queenesques» mais aussi futuristes, toujours rythmé par la batterie spasmodique et le battement de 24 000 mains qui l’accompagnent.

Un tourbillon de sons, de lumières et de lasers s’envole alors dans le ciel du Galaxie. Puis, des ballons blancs et géants s’y mêlent sous les cris du public. Muse au Galaxie, ça déchire vraiment!

Sarah Brock

"Uprising"

"Starlight"

"Resistance"

Ton opinion