Crise énergétique: Musées à 17C, Noël sans patinoire, Luxembourg économise

Publié

Crise énergétiqueMusées à 17°C, Noël sans patinoire, Luxembourg économise

LUXEMBOURG - Piscines, crèches, écoles, éclairage public: la ville de Luxembourg a présenté son plan d'économies face à la crise énergétique.

par
Nicolas Martin

La Ville de Luxembourg veut réduire sa consommation de gaz de 15% et d'électricité de 5% cet hiver. Et elle a annoncé ce mercredi par la voix de la bourgmestre DP Lydie Polfer et des échevins Serge Wilmes (CSV) et Patrick Goldschmidt (DP), une série de mesures pour y parvenir.

Températures

De nombreux bâtiments seront concernés par une baisse de température. Comme dans tout le pays, les bâtiments administratifs seront chauffés à 20 degrés au lieu de 21, tout comme les écoles, crèches et foyers. Les théâtres et vestiaires passeront à 18°C (au lieu de 19°C) et les musées, centres culturels et bâtiments scouts à 17°C (au lieu de 19°C).

Les halls omnisports baisseront le thermostat de 20°C à 18°C. Les piscines limiteront aussi le chauffage. L'eau des bassins chutera d'un à deux degrés (27,5°C à 29°C aujourd'hui, à 26,5-27°C) comme la température ambiante (29,5 à 31°C actuellement).

Éclairage

L'éclairage des rues et places sera réduit d'environ une heure par jour. La forteresse ne sera plus éclairée après 22h soit 49% d'économie. Le château d'eau du Ban de Gasperich ne sera plus éclairé, sauf exception, comme les édifices de la Ville et le Stade national. Les arbres de la place d'Armes ne seront plus éclairés qu'entre 17h et 23h.

Winterlights

Pas de patinoire cette année au marché de Noël ni de chauffage à rayonnement. Les illuminations aussi seront réduites. La durée passera de 19 heures par jour (6h-1h) à un maximum de 6 heures par jour (pas après 23h hormis les jours de Noël – jusqu'à 1h) soit une réduction de 66% de la consommation annuelle des illuminations de Noël.

L'idée d'installer un écran géant pour le Mondial de football cet hiver est déjà quasiment exclue. Lydie Polfer a aussi appelé a ce que l'effort dépasse les mesures de la Ville et «vienne de chacun».

Ton opinion

46 commentaires