Mutinerie maîtrisée en Géorgie

Publié

Mutinerie maîtrisée en Géorgie

Tbilissi a accusé mardi Moscou d'avoir organiser la rébellion pour «perturber» des exercices de l'Otan prévus à partir de mercredi et «renverser» les autorités géorgiennes.

Chota Outiachvili a indiqué que la base militaire de Moukhrovani, près de Gori à l'ouest de Tbilissi, était en «état d'alerte» et qu'une personne avait été arrêtée.

Chota Outiachvili a indiqué que la base militaire de Moukhrovani, près de Gori à l'ouest de Tbilissi, était en «état d'alerte» et qu'une personne avait été arrêtée.

afp

La situation est «sous contrôle» en Géorgie, a déclaré mardi le président Mikheïl Saakachvili, qui a indiqué qu'une «mutinerie de grande ampleur» avait été planifiée dans le pays.

«Le plan était d'organiser une mutinerie de grande ampleur à Tbilissi et d'agir contre la souveraineté de la Géorgie et contre l'intégration européenne et euro-atlantique du gouvernement géorgien», a déclaré le président à la télévision.

Tentative de «soulèvement armé»

Une base militaire s'est mutinée, mais «le calme et l'ordre règnent dans toutes les autres unités militaires», a-t-il ajouté. Selon le ministère de l'Intérieur géorgien "les organisateurs de la mutinerie avaient planifié d'assassiner le président", a déclaré le porte-parole du ministère, Chota Outiachvili.

M. Saakachvili a ensuite appelé la Russie à éviter toute provocation contre la Géorgie, alors que plus tôt des responsables des ministères géorgiens de la Défense et de l'Intérieur avaient accusé Moscou d'être derrière cette tentative de «soulèvement armé».

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion