Open d'Australie – Nadal qualifié après un tie-break de 28 minutes
Publié

Open d'AustralieNadal qualifié après un tie-break de 28 minutes

L’Espagnol Rafael Nadal a souffert dans le premier set, conclu après un jeu décisif de folie contre le Français Mannarino. Il affrontera en quart de finale Shapovalov.

Rafael Nadal a été embarqué dans un jeu décisif de 28 minutes, mais il a fini par s’en sortir.

Rafael Nadal a été embarqué dans un jeu décisif de 28 minutes, mais il a fini par s’en sortir.

AFP

Rafael Nadal, 5e joueur mondial, a vaincu la résistance du Français Adrian Mannarino (69e) dans le premier set, avant de dérouler et de s’imposer en trois sets, 7-6 (16-14) 6-2 6-2, et ainsi se qualifier pour les quarts de finale de l’Open d’Australie. L’Espagnol de 35 ans, titré en 2009, affrontera mardi le Canadien Denis Shapovalov (14e) pour une place en demi-finale. Shapovalov a en effet battu Alexander Zverev (3) en trois sets, 6-3 7-6 (7-5) 6-3, en 2h21’ de jeu.

Sous un soleil de plomb, Mannarino a mené la vie dure à Nadal dans la première manche, qui a duré 81 minutes, et au cours de laquelle les deux joueurs ont évolué à très haut niveau.

Quatre balles de set sauvées

À 5-5, le Français a obtenu une balle de break sauvée par l’Espagnol, et les deux hommes en sont arrivés au tie-break, qui a été époustouflant, tant par la qualité de jeu que par l’intensité et le suspense. Durant ce jeu décisif qui a duré 28 minutes (!), Nadal a sauvé quatre balles de set et a conclu sur sa septième! Il ne lui avait jamais fallu autant de points (30) pour remporter un jeu décisif sur le circuit.

«Le premier set a été très éprouvant nerveusement. J’ai eu un peu de chance, car j’ai eu des occasions, mais lui aussi, a reconnu l’Espagnol de 35 ans. Je suis très heureux d’avoir survécu à ce premier set, sans le moindre doute. Ensuite, le break d’entrée dans le deuxième set a été très important.»

Car par la suite, Mannarino, peut-être touché aux abdominaux, a cédé. Il a perdu la deuxième manche en 39 minutes, puis, après avoir fait illusion en débreakant en tout début de troisième set pour revenir à 1-1, il a lâché quatre jeux d’affilée. Servant pour le gain de la rencontre à 5-2, Nadal a conclu sur sa première balle de match.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion