En Tanzanie – Nadine et Jussi partent aider des enfants

Publié

En TanzanieNadine et Jussi partent aider des enfants

LUXEMBOURG - Le jeune couple de résidents, Nadine et Jussi, s'apprête à partir en Tanzanie pour un service volontaire auprès d'enfants orphelins et vulnérables.

Jussi et Nadine ont récolté des fonds pour des terrains de sport pour les enfants.

Jussi et Nadine ont récolté des fonds pour des terrains de sport pour les enfants.

Severine Goffin

Début août, Nadine Sousa Almeida, 23 ans, et Jussi Jaatinen, 29 ans, embarqueront vers l'inconnu. Le jeune couple s'engagera dans un service volontaire de six mois à Ilula, en Tanzanie, encadré par le Service national de la jeunesse. Ils travailleront avec l'ONG IOP Luxembourg qui mène un programme éducatif et de parrainage d'enfants vulnérables.

Nadine et Jussi se sont rencontrés l'an dernier en plein coronavirus. «Nous travaillions au centre Day Care de l'ASBL arcus, Jussi en tant qu'éducateur et moi dans le cadre de mes études en nutrition et psychologie, relate Nadine. Nous nous sommes trouvé les mêmes envies et projets», sourit-elle.

En vue de leur départ, ils collectent des fonds pour la création de terrains de sport à Ilula en vendant de l'artisanat réalisé par les enfants. À quoi ressembleront leurs journées en Tanzanie? «Ce sera flexible selon les besoins. On pourra aussi bien enseigner l'anglais que travailler avec des mères sur la nutrition des enfants car outre l'orphelinat, on soutiendra des familles des environs, détaille Nadine. Les enfants se lèvent très tôt pour l'école, mais en même temps une expression locale est "Ralentis!"», note la jeune femme, qui s'attend à un choc culturel.

contact@iopluxembourg.org

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ton opinion